Contribution de
Gallïane Murmures
Psycho   sexo-psycho  

Harcèlement ordinaire

Tous les jours, les femmes subissent des agressions, physiques ou verbales. Tous les jours, le harcèlement est pratiqué par des millions d'hommes, en toute impunité. Le temps de la révolte se lève...

Harcèlement ordinaire © Istockphoto
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Quand je lis des récits de femmes harcelées, agressées, mais qui agissent et réagissent, je me dis qu'enfin, nous nous battons pour que cesse cette pratique misogyne et patriarcale du droit de cuissage de l'homme sur la femme. Car oui, en 2015, nous en sommes encore là. Les hommes pensent qu'ils ont le droit de s'octroyer (le corps de) la femme.

Quand je tombe sur une vidéo comme celle de cette jeune serveuse russe qui se défend contre un client qui se permet de vouloir la tripoter sur son lieu de travail, je suis fière d'elle. Mais que penser de la réaction des personnes autour ?
On constate que tout le monde, y compris sa collègue féminine, se rue sur le jeune homme au geste déplacé quelque peu assommé par les coups de menu qu'il a reçu. Personne ne va la voir, personne ne lui demande comment va-t-elle, comment se sent-elle, alors que c'est elle la personne agressée. Ce mec n'a que ce qu'il mérite. A comportement inadapté, geste bien placé !

Je trouve incroyable que personne n'aille la voir. Comme si elle était la fautive, comme si le pauvre garçon n'avait pas mérité le coup qu'il a reçu à travers le nez. L'autre serveuse qui lui apporte un verre d'eau est le comble de la scène. A sa place et à celle des propriétaires de l'établissement, j'en aurais rajouté une couche en sortant manu militari le mec par la peau des c....


Bref, je suis autant choquée par le geste de cet individu que par le comportement des autres. Les agresseurs sont à pointer du doigts, pour qu'ils aient honte de leur comportement et qu'ils finissent par changer, ou au moins arrêter d'être des bourreaux du quotidien.

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0