Contribution de
papou69
Maman   sexo-psycho  

Il se masturbe, que faire ?

Pratique banale chez le petit enfant, la masturbation déconcerte plus d'un parent qui ne sait comment réagir. Explications...

Il se masturbe, que faire ?
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

A trois ans, ma nièce s'installait sur les accoudoirs du canapé du salon et usait ses petites culottes (véridique !) avec des mouvements de va-et-vient à répétition. Ma fille, vers l'âge de 2-3 ans, se caressait parfois le sexe quand je lui lisais une histoire le soir. Vint ensuite mon garçon qui, enfin débarrassé de ses couches, eh bien... non, il ne passait pas la journée la main dans le slip ! Mais mais mais, il avait trouvé une parade : il suçotait sa tétine toute la journée en se passant et en se repassant un doudou sous le nez. "C'est aussi une forme de masturbation" m'explique Karine de Leusse, psychothérapeute, "un petit moment de plaisir qu'il se procure".

Dès les premiers jours de vie, bébé découvre son corps.

Ca commence par la bouche avec la succion, puis les mains, les pieds et, avec l'acquisition de la propreté, les organes génitaux. En stimulant cette zone, Bibou découvre des sensations de plaisir , à vertus relaxantes. L'exploration se produit en général à partir de 2 ans (parfois plus tard) et concernerait 1 enfant sur 3. Rien d'anormal que cette étape qui, en principe, ne dure que quelques mois. Certains trouvent le sommeil en se frottant le bas-ventre contre le matelas ou les barreaux du lit, d'autres adoptent des positions assises où le talon vient frotter l'entrejambe... Quand on lit les forums, on s'aperçoit qu'ils ont plein d'idées géniales ces petits pour s'y adonner sans scrupule et parfois en public.

Alors comment réagir ?

Surtout ne diabolisez pas l'acte, du genre : "c'est sale, c'est interdit, file dans ta chambre...". Pourquoi ? "Parce que lui en parler en des termes négatifs, honteux, pourrait avoir des conséquences malheureuses sur sa sexualité plus tard", explique notre spécialiste. Quand l'enfant pratique la masturbation devant tout le monde, c'est l'occasion de provoquer en lui une prise de conscience sur le fait que personne n'a le droit de toucher à son sexe en dehors de lui : "c'est privé, c'est ton corps, tu peux le faire dans ta chambre"."Si l'enfant ne peut s'en empêcher, que la pratique s'installe dans la durée, alors la famille doit remettre de l'intimité dans la maison : fermer la porte des toilettes, de la salle de bain, ne pas se promener nu, le temps que l'enfant comprenne la notion d'intimité", conseille Karine de Leusse.

Dans des cas plus rares, la masturbation infantile devient compulsive et, en dépit des mots et des attitudes prévenantes de l'entourage, le petit ne peut s'arrêter. L'enfant exprimerait par ce biais un manque ou un déséquilibre affectif. Il est alors conseillé de chercher de l'aide auprès de spécialistes en petite enfance, en sexologie ou en psychologie.

Et vous, qu'avez-vous fait ?

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0