Contribution de
La rédact'
Culture   Musique  

Interview croisée Beauté / Musique : Elodie Frégé

Côté pile : l'artiste, côté face : la belle. Elodie Frégé nous a reçu pour discuter "Beauté" et "Musique". Spontanée et nature, elle nous a confié ses petits secrets, ses produits fétiches, ses idoles et des bouts de son quotidien. Bienvenue dans son univers !

Interview croisée Beauté / Musique : Elodie Frégé
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Le dernier album d'Elodie Frégé :

(1) "Le Jeu des 7 erreurs" est sorti le 25 septembre 2006 (Mercury/Universal)

Elodie sur le web :

http://elodiefrege.fr

" J'aime écrire de façon désuète, que les paroles soient enveloppées d'un voile poétique, avec des doubles sens... "

Elleadore.com : Elodie, qui es-tu ? Une jolie voix et un joli minois ou un joli minois avec une jolie voix ?

Elodie : C'est compliqué ! En fait, je ne m'écoute pas, je ne me regarde pas et j'aime me dissimuler derrière des doubles sens, des expressions inventées. J'ai du mal à me mettre en valeur... J'ai toujours eu l'impression d'avoir une voix sans timbre particulier, même si cela a changé depuis que je fais de la scène. Finalement, elle correspond à ce que j'écris, à ce que j'ai dans le ventre, elle est douce et assez suave.

A quoi ressemble ton univers esthétique ? Très sixties et élégant, non ?

C'est vrai, je suis assez attirée par les sixties, les seventies, et parfois, je reviens même aux années 40 et 50. Je dois cela à mes parents qui écoutaient Brassens, Ferré, Gainsbourg, les Beatles... et surtout à ma mère, très féminine, qui a gardé son style 60'S. Dans mon look vestimentaire, mon maquillage, je suis donc assez désuète !

" J'aime me faire l'oeil très charbonneux, la bouche très pâle, à la Bardot... "

ou juste un trait d'eye-liner avec la bouche très rouge, à la manière des héroïnes d'Hitchcock... D'ailleurs, j'avoue que si j'étais un homme, j'aimerais les filles un peu désuètes !

Et ton univers musical ? Très guitare et folk ?

Mon univers ? Difficile à définir... Comme j'ai appris la guitare classique de 8 à 16 ans, j'ai gardé cet esprit classique, proche du folk, dans mes compositions. Côté voix, je pense avoir un timbre proche de celui des chanteuses folk, comme Joni Mitchell, même si le fait de chanter en français change beaucoup de choses... Finalement, je dirai que mon style est classico-folko-romantique ! J'aime écrire de façon désuète, que les paroles soient enveloppées d'un voile poétique, avec des doubles sens, sans qu'il y ait forcément de fanfreluches ! J'aime bien ce mot "fanfreluches" ! (Rires) Tiens, je devrais écrire une chanson dessus !

As-tu des icônes en matière de beauté ?

Pour moi, la femme idéale est un mélange de Catherine Deneuve, incarnation de la classe absolue, de Grace Kelly, dont j'admire le port de tête, l'élégance, la façon de se mouvoir - moi qui suis si maladroite ! - et de Brigitte Bardot.

Que des blondes !

Oh, mais j'aime aussi Audrey Hepburn ! D'ailleurs, au naturel, je ne suis pas blonde, mais plutôt châtain foncé avec des reflets roux... N'assumant pas à ma couleur, trop fade à mon goût, j'ai décidé de teinter mes cheveux. J'ai fait des mèches, du henné, suis passée par plusieurs couleurs avant de trouver le bon ton, celui qui va avec mes yeux verts, ma peau très pâle et mes tâches de rousseur. J'étais sûre que le blond vénitien serait l'idéal, même si j'ai toujours beaucoup de mal à me coiffer... Je ne sais pas me faire un brushing !

Et en musique, des idoles ?

Il y a en tellement qui m'ont influencée... Je dirais David Bowie, formidable caméléon ! J'aime son charisme, sa prestance, ses yeux vairons... Au cinéma, il est tout aussi magnifique. Je pense que cet homme a tout pour être un symbole ! Sinon, il y a aussi quelqu'un dont Bowie a dit " je suis tombé amoureux de cette fille " : Françoise Hardy. Je l'ai toujours beaucoup écoutée, grâce à ma mère. Et j'ai même eu la chance de la rencontrer récemment grâce à une émission de télévision. Elle vraiment sympa, très drôle et rassurante !

Cliquez-ici pour découvrir toutes nos interviews...

 

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0