Contribution de
delph
Beauté   Coiffure  

Interview de la directrice artistique de Saint-Algue

Et si parfois vos déconvenues avaient pour origine un petit souci de terminologie ? Oh, la la, blond, c'est blond, court c'est court, direz-vous. Mais savez-vous qu'il y a au moins 5 sortes de blond, qu'une frange n'est pas une mèche et que couper 2 cm, c'est plutôt un rafraîchissement ?

Interview de la directrice artistique de Saint-Algue © Saint Algue
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne
coiffures saint algue

Un coiffeur qui ne prend même pas 10 minutes pour écouter sa cliente s'expose à ne jamais la revoir !

coupe courte saint algue

A découvrir très prochainement dans les salons de coiffure Saint Algue...

Désireuse de répondre toujours au mieux aux envies de ses clients, l'enseigne adopte une nouvelle philosophie : une consultation visagisme coupe et couleur proposée systématiquement à chaque rendez-vous. Le moyen le plus sûr pour ressortir avec le look qui colle vraiment à sa personnalité...

Découvez également toutes nos idées de coiffures de mariage !

Le point avec Cathy Monnier, Directrice Artistique Saint-Algue

Il arrive que les clientes soient déçues en sortant d'un salon : la faute au coiffeur ?

En général, oui. Un coiffeur doit toujours être à l'écoute de sa cliente et prendre le temps de voir avec elle ce qu'elle désire, mais aussi ce qu'elle ne veut pas.

Cela permet d'affiner au mieux sa demande et de cibler exactement ses envies. Cela permet aussi de bien s'accorder sur ce qu'elle entend par "court", "3 cm" ou "dégradé" !

 

Justement, y a-t-il souvent des malentendus ?

C'est plus un problème de vocabulaire : quand une cliente dit qu'elle veut être blonde, elle pense à Claudia Schiffer ou Cameron Diaz . Mais pour nous, il y a des tas de nuances de blond !

Alors, blond, qu'est-ce que c'est exactement ?

D'abord, on devrait dire les blonds et non le blond : il y a des blonds platine, cendré, foncé, miel, doré... Madonna est blonde, mais Sophie Marceau aussi ! (blond foncé).

Dans les teintes foncées, on s'y mélange souvent : châtain, brun, noir...

Les clientes confondent souvent châtain et brun. En fait, brun pour nous, coiffeurs, est ce que les clientes voient comme du noir... Noir, c'est noir ! Noir jais, comme pour les asiatiques. En dessous, c'est brun. Et encore en dessous, c'est châtain !

Les nuances très proches se distinguent finalement surtout par leurs reflets dorés, cuivrés...

En général, on voit ses cheveux toujours plus foncés qu'ils ne le sont réellement, d'où les confusions...

Parlons du fameux carré : long, court, destructuré... On le met à toutes les sauces !

C'est la plus basique des coupes qui soient : les cheveux en ligne droite au niveau de la nuque. La plus difficile à faire aussi car cela se joue au millimètre...

A partir de cette base, on peut imaginer beaucoup de variations : plongeant - avec les pointes avant plus longues que derrière -, arrondi, dégradé - avec les mèches du dessus plus courtes...

Et court, il y a un niveau défini ?

Pour moi, une coupe au niveau du menton, c'est déjà court.

Lorsque l'on voit les oreilles, la nuque, que les pointes sont proches de la tête, c'est très court, comme pour Sharon Stone, Audrey Tautou ou Cécile de France.

Long, cela démarre où ?

Sous les épaules. Avant c'est mi-long.

La différence entre une frange et une mèche ?

Une frange est une bande de cheveux sur le front, allant au maximum jusqu'aux sourcils. Elle peut être courte, effilée, asymétrique... mais toujours placée sur le front.

Une mèche est une bande de cheveux qui se place sur le côté du visage. Elle est plus longue qu'une frange.

Dégradé, effilé... c'est pareil, non ?

Ah non ! On dégrade pour donner du volume en modulant les longueurs : les mèches de recouvrement sont plus courtes que celles de la nuque. Sans dégradé, les cheveux sont souvent lourds et bougent moins bien.

L'effilage consiste à désépaissir pour gagner de la fluidité : mèche par mèche, on pique au ciseau, on biseaute au rasoir... Je n'aime pas l'effilage car je trouve que l'on perd trop de matière.

Balayage ou mèches : la différence ?

Le balayage est réalisé à la planche et à l'air libre, pour un effet soleil le plus naturel possible. C'est un éclaircissement partiel et très subtil des cheveux.

Au contraire des mèches, enveloppées, pour un fini beaucoup plus soutenu : pas de doute, on voit que ce sont des mèches.

Pour finir, une astuce perso pour les lectrices d'elleadore.com ?

Faire un shampooing sur cheveux secs, pour ne pas agresser les cheveux et bien décoller les impuretés. C'est le cuir chevelu qu'il faut laver surtout, donc je laisse poser le shampooing quelques minutes, je masse, puis j'émulsionne à l'eau.

Le rinçage est très important, il doit être soigné pour bien éliminer le shampooing et les résidus.

Quand on a les cheveux électriques , c'est souvent parce que l'on a mal fait son shampooing...

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0

Les derniers commentaires

  • Hello ! Wahouu ! c'est vrai que ça en jette vraiment, je me suis éclatée à créer la maison de mes rêves ! Juste un petit bémol...

    posté par Gagarine 16 mars 2016 - 09h57

    Logiciel d'aménagement

  • Mes yeux aiment et se reposent devans Kev Adams

    posté par Mathilda 12 mars 2016 - 22h45

    Kev Adams en fait-il trop ?

  • et surtout mettre les mains derrieres la tete ... ca peut faire croire aux gens qu'il faut pousser sa tete avec les mains ....

    posté par Anonyme 10 mars 2016 - 13h10

    Activité physique à pratiquer au quotidien

  • Bonjour je suis une élève en terminale ES et je souhaiterais travailler dans un magazine dans le futur ou bien même créer le...

    posté par JaceWinchester 07 mars 2016 - 20h38

    Dans les coulisses d'un magazine féminin

Elle adore Twitter



Elle adore Facebook