Contribution de
delph
Beauté   Soins  

J'ai 30 ans et... de l'acné

Tailleur chic, escarpins trendy, un soupçon de rouge à lèvres et pourtant avec mes 4 boutons sur le menton, j'ai l'air d'une ado. Il est temps que je contre-attaque !

J'ai 30 ans et... de l'acné © Fotolia
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

L'acné, c'est quoi exactement ?

Une surproduction de sébum associée à une accumulation de cellules mortes dans les follicules pilo-sébacés crée des points noirs et des micro-kystes. Sous l'impact d'une bactérie, ils s'enflamment et deviennent des boutons.

Les causes :

Différentes de celles de l'acné adolescente (liée aux changements hormonaux) : le stress, l'anxiété, le tabac, la pollution, l'hérédité, les soins ou le maquillage (comédogène, trop couvrant et empêchant la peau de respirer...), une contraception inadaptée (certaines pilules, implants ou stérilets aggravent l'acné car ils sont trop dosés en progestatifs).

Acné tardive = peau grasse ?

Non, elle touche aussi les peaux mixtes, c'est pourquoi les produits pour ados, plus agressifs et radicaux, ne sont pas forcément adaptés à ce type d'acné. Il faut la traiter avec des soins plus respectueux de la peau (pour pouvoir notamment se maquiller).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tailleur chic, escarpins trendy, un soupçon de rouge à lèvres et pourtant avec mes 4 boutons sur le menton, j'ai l'air d'une ado. Il est temps que je contre-attaque !

 

Les ados et moi : même combat

L'acné tardive est très fréquente : plus de 50 % des femmes de 25 à 40 ans en souffrent. Cela va de 3 boutons par mois (généralement avant les règles) à une acné très sévère. Dans tous les cas : cela nous pourrit la vie.

Les zones touchées :

Le menton, la mâchoire, le décolleté et le dos.

La contre-attaque, partie 1 !

Les armes pro :

Ne jamais se soigner seule et consulter systématiquement un dermato pour tenter de déterminer la cause de son acné adulte. Il prescrira généralement un traitement local (vitamine A acide, peroxyde de benzoyle, antibiotique) associé souvent à un traitement oral (antibiotique). Plus radicalement, il peut envisager le Roaccutane pendant plusieurs mois, mais c'est un médicament très puissant avec suivi et prise de contraceptif obligatoires. Impossible donc en cas d'envie de bébé...

 

Bon à savoir : pour dire bye-bye à ses boutons, il suffit parfois de changer simplement de pilule.

 

 

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0