Contribution de
Laetitia_Rbl
Beauté   Coiffure  

J'ai testé (et détesté) les HairChalk de L'Oréal

Le temps d'une soirée, j'ai eu envie d'avoir des mèches bleues. Je me suis donc tournée vers les HairChalk de L'Oréal. Quelle mauvaise idée...

J'ai testé (et détesté) les HairChalk de L'Oréal © L'Oréal
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Depuis que j'ai renoncé à mon Tie and Dye rose, j'avais envie d'un peu de couleur dans mes cheveux. Pour une soirée déguisée, je me suis donc tournée vers une solution éphémère : les HairChalk de L'Oréal. N'ayant lu que des reviews enthousiastes dans la presse et sur les blogs, je m'attendais à un résultat canon et coloré, même sur mes cheveux bruns. Allez, c'est décidé, je me lance et j'achète la petite bouteille chez mon coiffeur, qui en profite pour me donner quelques conseils.

Arrivée chez moi, je prépare mon produit, et dès l'application, c'est la galère : j'en mets partout. Le système d'applicateur est tout sauf pratique, ça coule dans mon cou, sur mes mains... Passons, je nettoierai après. J'applique donc le produit sur mes cheveux, je peigne comme l'indique le mode d'emploi, puis je réalise mon brushing, comme d'habitude.

Et là : le drame. Sous la couleur - effectivement très vibrante - mes cheveux ressemblent à de la paille. Pire : on dirait qu'ils collent, comme si j'avais abusé de la laque. Que sont devenus mes cheveux tous doux ? Sans compter que ma brosse est ruinée. Je relis le mode d'emploi, j'ai bien dû me rater quelque part... Et pourtant non, j'ai scrupuleusement suivi toutes les étapes.

Mais bon : ce n'est que pour une soirée. Un peu de sérum pour dompter le tout, je décide de m'attaquer au nettoyage de mes mains, constellées de tâches. Et là : re-drame. Impossible de faire partir le produit. Je frotte, j'essaye l'alcool à 90, l'eau chaude, le shampoing... Rien n'y fait : la couleur s'estompe, mais on dirait que mes mains ont pris un sale coup, comme si j'avais... Des bleus partout, tout simplement.

La soirée passe, mes cheveux font leur petit effet, mais je grimace de leur texture à chaque fois que je les touche. Retour à la maison : impossible de dormir comme ça, je passe à la case shampoing. 20 minutes plus tard, ma baignoire est bleue, elle aussi, mais mes cheveux toujours aussi rêches, malgré les soins.

Je ne sais pas si je suis tombée sur LE produit périmé du lot ou si simplement il n'est pas fait pour moi, mais c'est un désastre. Une semaine plus tard, mes ongles sont toujours turquoise et mes cheveux un peu moins rêches, mais une chose est sûre : les HairChalk, c'est FINI pour moi.

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0