Contribution de
solene_duclos
Psycho   sexo-psycho  

J'ai testé pour vous le coaching love

J'ai testé pour vous le coaching love
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Elle me propose de me lever. Sur une feuille blanche, elle inscrit "Etat présent". Je dois positionner ce papier dans un endroit de la pièce.

Sur une seconde feuille, elle écrit : "Rencontrer quelqu'un". J'installe le précieux document où je le souhaite...

Je me place sur la feuille " Etat présent ". Julie m'interroge sur mon état d'esprit actuel. Elle m'invite à mettre des mots et des images sur ce que je ressens. A chaque réponse, elle reformule ma réponse pour être certaine d'avoir bien saisi mes émotions.

L'exercice se poursuit, les pieds posés sur mon objectif :

" Imagine que tu rencontres ce beau brun tout de suite, que ressens-tu ? " Waou, je suis euphorique...

Retour sur l' " Etat présent " : " Tu as tout en toi, que te manque t-il ? Quelles sont tes ressources ? " C'est à moi de faire mon chemin pour trouver mes propres solutions.

Je découvre que j'ai besoin d'accepter un certain nombre de choses. Nous travaillons alors cette notion d'acceptation. Si je n'y parviens pas ce soir, ce n'est pas grave.

Julie me propose d'aborder une deuxième notion : la confiance en soi . L'objectif : travailler cette ressource par rapport à mon objectif. C'est cette confiance acquise qui m'aidera à réaliser mes rêves les plus fous...

La séance de coaching amoureux se termine par la "Position de Méta". Installée dans le fauteuil du coach, je m'adresse à cette fille (moi) en la tutoyant. Le but : analyser ses (mes) progrès et surtout, dire tout haut du bien d'elle (de moi !) :

"Tu es quelqu'un de bien, tu vas rencontrer un homme canon !"

Je sors de la séance fatiguée, le sourire aux lèvres, remplie de cette boule d'énergie bleue que j'ai découverte en moi.

Prochaine étape : mettre la main sur ce mec sublime. Julie sera là, dans l'ombre ou la lumière, pour m'épauler. Merci Julie !

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0