Contribution de
login334712
sexo-psycho   Mon couple  

J'ai testé pour vous : un "apéro coquin"

Quartier de la Concorde. À la recherche de la rue du Marché St Honoré, je demande ma route. Comme par hasard, on me demande où je me rends précisément. "Dans un sex shop, mais c'est pour mon travail.". Plus exactement, à un "apéro coquin" organisé par le fin du fin en matière de plaisir sensuel : j'ai cité "Yoba".

J'ai testé pour vous : un "apéro coquin"
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne
Apéro coquin

Les filles viennent entre copines, passer un agréable moment autour d'une coupe de champagne

apéro coquin YobaApéro coquin YobaApéro coquin Yoba

Pour leurs clients les plus timides, l'enseigne a eu la délicatesse de positionner la ravissante boutique au fond d'une petite cour. Anonymat et confidentialité garanties. A moins de croiser votre boss dans le magasin mais ça c'est une autre histoire.

Il y a déjà une petite dizaine de personnes. Des femmes, exclusivement, puisqu'elles sont les seules à avoir accès à la boutique les jeudis.

Elisabeth m'accueille. "Les apéros coquins , m'explique-t-elle, c'est une façon de rendre sympa et convivial le fait d'aller faire son "shopping sexe".Et c'est vrai que l'ambiance qui y règne enlève vite les préjugés inhérents à ce genre d'endroits.

Si je n'en mène pas large au début, entre tous ces pénis géants, les filles que je croise sont tellement à l'aise que dix minutes après, je suis comme un poisson dans l'eau et j'hésite à appeler ma grand-mère pour qu'elle me rejoigne.

Parmi ces femmes, un groupe de trois copines, auxquelles je demande comme s'il s'agissait d'un complot de guerre si elles sont d'accord pour répondre à mes questions et poser à visages découverts. "Aucun problème !" me répondent-elles en cœur.

"Même ma mère est au courant que je suis là" me confie-t-on. "Elle m'a juste dit de faire attention à moi."

C'est vrai que l'on est jamais à l'abri d'une attaque de boules de geisha ...

Et vos copains ? Toutes les trois en couple (avec un homme chacune, pas ensemble), les filles me répondent à l'unisson : "Ils savent qu'on est là et ils sont super fiers !" C'est sûr que c'est plus glamour pour eux que de dire à leurs potes : "elle est à un cours de tricot". Et j'en connais qui vont même avoir hâte que leurs copines reviennent.

Pour l'une, c'est shopping lingerie sexy . Après un essayage en cabine d'un petit caraco blanc, le verdict : "Pas assez de téton". Pour les autres, place à la recherche de cadeaux pour leurs hommes. "C'est plus original qu'un CD et au moins, on se fait plaisir à deux !"

Cosmétiques gourmands, littérature érotique, guides pratiques, lingerie, accessoires à deux ou en solo... Les idées ne manquent pas en effet, et un cœur rempli de petits papiers à gage me fait même de l'œil.

La visite continue, et la salle se remplit à vue d'œil. Entre un Chamallows et une coupe de champagne, je tends l'oreille, discrètement. Ca parle "point G", "menottes", "je lui offrirai bien un petit fouet", "il m'a dit qu'il rêvait de coucher avec une vieille."La faute au lieu, à l'ambiance ou aux femmes présentes ce soir-là :

Pas une once de vulgarité, ici on parle sexe comme on parlerait boulot

Les bouteilles de champagne se vident au même rythme que la boutique se remplit.

Parmi tous les produits yoba , chacune semble trouver son bonheur et la caisse ne désemplit pas.

No zob in job paraît-il. Je me garde donc bien de faire discrètement mon shopping, mais je bloque mon jeudi prochain pour y retourner, entre copines. Peut-être sera-t-on amenées à se croiser ?

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0