Contribution de
maia_mazaurette
sexo-psycho   Mon couple  

J'ai testé... une Skins Party

La Skins Party est LA soirée trash des teenagers. Sous-entendu : celle où on couche. Sous-sous-entendu : comme en soirée échangiste mais sans payer 50 euros à l'entrée. Evidemment, jy suis allée et je vous raconte !

J'ai testé... une Skins Party
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Luxure, calme et volupté ?

"Bonjour Madame". C'est ce que dit le vigile quand je me présente à l'entrée. Forcément, à ce moment-là, la trentenaire rit jaune et refait son smoky , car l'avantage des yeux charbonneux, c'est que ça cache les pattes d'oie. Je me trouvais pourtant raccord, là, sur le trottoir.

Certes, j'étais la seule non-fumeuse et pour avoir les seins à la même hauteur que les autres filles, il me fallait un push-up en béton armé avec système de treuils intégrés à pression hydraulique, mais ça, sous la robe, personne ne pouvait le deviner.

Sauf le vigile.

Bon, même pas grave, il me laisse entrer et m'indique la dark room. Cette "chambre noire", c'est le lieu de débauche ultime, celle où on peut coucher. Sauf qu'à mon arrivée, elle est encore fermée. Bah, tant pis.

Autour du bar, les fêtards passent le temps en sautillant sur de la techno agressive. Ils sont habillés en clowns, en militaires, en maîtres SM, en gothiques... ou carrément torses nus. Youpi ! A moi les petits d'jeunz aux abdos élevés en plein air (et non en club de gym) !

Cure de jouvence

En Skins Party , ça drague dur, les participants ne sont pas venus jouer les fils des âges farouches. Pour mon premier prétendant, je décide de balancer la vérité crue : "Ha ha, polisson, sors donc ta main de mon push-up, je pourrais être ta mère." (Techniquement, c'est vrai.)

Dans ma tête, ma remarque spirituelle s'apparente à une technique de drague. Dans la sienne, je ne saurai jamais : il part en courant.

Ok, ok, on ne se décourage pas. On chasse.

Le problème, c'est la concurrence déloyale. Car l'étudiante ne fait pas de remarque spirituelle. Direct, elle met la langue dans la bouche.

A leur âge, je faisais pareil - maintenant, quand j'essaie (généralement au nouvel an après quelques verres de trop), mes amis me raccompagnent chez moi, me font vomir et me donnent une aspirine. S'ensuivent cinq jours de gueule de bois, un arrêt-maladie et des coups de fil compulsifs à ma mère (pour expier).

"Oh mon fier étalon"

C'est ce que je pense en repérant, sur la piste de danse , le dernier d'jeunz qui n'a pas la bouche prise : et pour cause, il porte un masque de cheval (je n'invente pas).

C'est qu'une Skins Party, c'est fait pour "délirer".

Maintenant que la fête est avancée, les premiers couples se lâchent : la dark room étant toujours fermée, ça copule en public tandis que des spectateurs hurlent "plan cul, plan cul" (je n'invente toujours pas). Super glamour, donc. La bière coule à flots, on se la renverse volontiers dans le slip.

J'aborde le jeune à tête de cheval, dont la chemise ouverte révèle un nombre hallucinant d'abdominaux : "Salut, je kiffe ton look !" (Car oui je parle le d'jeunz). Il me dévisage et me demande si je suis défoncée. Je réponds non. Il m'affirme que si. Je persiste et nie. C'est là que l'étalon me dit : "Ah, d'accord. C'est juste que t'as aucun sens du rythme, alors."

Hé oui, les amies. Vous lisez un article de la seule femme au monde à s'être pris un râteau par un cheval.

Alors le fait d'être trentenaire confère quand même certains avantages. Comme celui de savoir quand il est temps de quitter une soirée. Derrière moi j'entends "plan cul, plan cul" et des hennissements : avec un peu de bol, j'attraperai le dernier métro, et le videur m'épargnera son "Au revoir Madame".

Soirées quoi ?

- Skins : une série télé anglaise mettant en scène des adolescents qui boivent, fument, se droguent et forniquent dans des cages d'escalier. Le programme cartonne sur Youtube, notamment pour ses scènes de fête - ambiance décadente et baisers mouillés à l'extasy. Un concept qui cartonne en France !

- Age moyen des participants : 15-22 ans.- Age moyen pour la première relation sexuelle en France : 17 ans

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0