Contribution de
La rédact'
Culture   Ecrans  

J'ai vu Confession d'un enfant du siècle !

Pete Doherty peut enfin se revendiquer poète maudit . Le chanteur fait ses premiers pas d'acteur dans Confession d'un enfant du siècle, le nouveau film de Sylvie Verheyde. Pour lui donner la réplique : Charlotte Gainsbourg. Alors ça donne quoi ?

J'ai vu Confession d'un enfant du siècle ! © Les films du Veyrier
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Peter Doherty peut enfin se revendiquer poète maudit. Auteur, compositeur et interprète, il fait désormais ses premiers pas d'acteur dans Confession d'un enfant du siècle, le nouveau film de Sylvie Verheyde. Pour lui donner la réplique : Charlotte Gainsbourg . Alors ça donne quoi ?

 

 

 

 

Peter Doherty, alter-ego d'Alfred de Musset !

A la vue du casting, une sorte de curiosité malsaine s'empare de moi : comment l'ancien Libertines (son ancien groupe avec Carl Barat) va-t-il camper l'auteur le plus libertin de Paris, Alfred de Musset, dans un film d'époque ?

Et bien je suis agréablement surprise ! Peter Doherty est de tous les plans et il se débrouille plutôt bien ! Connu comme étant le rockeur junkie des Babyshambles ou comme l'ex de Kate Moss , on sait moins que Peter a commencé par écrire des poèmes et que c'est un passionné de cinéma et de littérature !

Charlotte Gainsbourg

Charlotte Gainsbourg - Copyright : Les films du Veyrier

Normal donc que la réalisatrice ait pensé à lui pour le rôle, qu'il accepta immédiatement. Il faut dire que jouer l'alter-ego d'Alfred de Musset n'était pas vraiment un rôle de composition pour l'artiste, fan revendiqué de poésie française et lui-même étiqueté poète décadent.

Octave, son personnage, est un peu l'idée qu'on se fait de Peter : un adulescent tortueux et mélancolique. Reste à savoir si le jeune acteur sera capable d'endosser d'autres rôles peut-être plus éloignés de lui ?

 

Une adaptation trop fidèle ?

L'ambiance mélancolique du 19ème siècle est bien retranscrite et la mise en scène, impeccable, est accompagnée d'une bande originale parfaite dont la dernière ballade est signé Peter Doherty himself (il en fallait bien une) !

Le film est très proche du livre, la plupart des dialogues sont ceux de Musset et la réalisatrice n'avait qu'une crainte : celle de la légitimité. Mais à trop vouloir coller au roman, Sylvie Verheyde nous perd un peu dans ce spleen languissant.

Il manque quelque chose pour que le téléspectateur ne reste pas sur sa faim et ne sorte pas frustré de la salle.

Pete Doherty Charlotte Gainsbourg

Peter Doherty et Charlotte Gainsbourg - Copyright : Les films du Veyrier

 

Ça parle de quoi ?

Paris 1830. Octave, trahie par sa maîtresse, tombe dans le désespoir et la débauche : le "mal du siècle". La mort de son père l'amène à la campagne où il rencontre Brigitte, une jeune veuve, de dix ans son aînée. Pour Octave, c'est à nouveau la passion.

Mais aura-t-il le courage d'y croire ?

Confession d'un enfant du siècle Un film de Sylvie VerheydeAvec Charlotte Gainsbourg, Pete DohertySortie le 29 août 2012

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0