Contribution de
La rédact'
Culture   Ecrans  

J'ai vu Laurence Anyways, le dernier film de Xavier Dolan !

Le jeune prodige québécois Xavier Dolan revient avec le dernier opus de sa trilogie sur les amours impossibles. Voici mes bonnes raisons de vous laissez embarquer dans l'univers décalé Laurence Anyways.

J'ai vu Laurence Anyways, le dernier film de Xavier Dolan ! © Shayne Laverdière
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Le jeune prodige québécois Xavier Dolan revient avec le dernier opus de sa trilogie sur les amours impossibles. Voici mes bonnes raisons de vous laissez embarquer dans l'univers décalé Laurence Anyways.

Oui, Xavier Dolan a séduit un certain public (dont moi !) et la critique avec ses précédents films : J'ai tué ma mère et Les Amours Imaginaires. Bien que Laurence Anyways soit très long (2h40 !) et nous noie un peu sous les références artistiques underground, c'est un souffle d'air !

Monia Chokri

Monia Chokri - Copyright photo : Shayne Laverdière

Des acteurs puissants (dont Melvil) !

Le pari était risqué pour Melvil Poupaud : incarner un homme qui veut devenir une femme. Pas évident. Même si le mal-être de Laurence n'est pas très bien montré, ce qui rend peu crédible son changement en femme, on passe outre car la prestation de Melvil Poupaud est remarquable, tout en nuances !

Quant à sa partenaire, Suzanne Clément, pour moi, c'est une révélation ! Il s'opère une alchimie rare entre le jeu délicat de Melvil Poupaud et celui très expressif de sa partenaire. Ca n'a d'ailleurs pas échappé au jury d'Un Certain Regard, qui lui a décerné le prix de la meilleure interprétation féminine au Festival de Cannes de 2012 .

Enfin, c'est un bonheur de retrouver Monia Chokri que l'on découvre en gothique blasée avec un humour cynique à toute épreuve ! Et mention spéciale pour Nathalie Baye, qui démontre une fois de plus ses talents de grande actrice, capable de tout jouer !

Melvil Poupaud Laurence Anyways

Melvil Poupaud - Copyright photo : Shayne Laverdière

Une mise en scène soignée

Connu pour ses mises en scène léchées, Xavier Dolan était attendu au tournant. Encore une fois, il ne faillit pas à sa réputation : le film est esthétiquement parfait. Chaque scène ou presque semble avoir été pensée comme un tableau. Le réalisateur use et abuse des ralentis, des plans serrés et autres flous et ça marche !

Les décors et les costumes, dont la plupart ont été confectionnés par le réalisateur lui-même, créent un univers vintage kitsch dans lequel seul Xavier Dolan sait nous transporter.

Laurence Anyways film

Copyright photo : Shayne Laverdière

Une histoire d'amour peu commune !

Dans ce Montréal des années 90, Laurence tente de sauver sa relation avec sa petite-amie Fred après lui avoir annoncé son désir de devenir une femme. Le thème est peu commun et le scénario très original. Plus que le changement de sexe, il est question d'une grande histoire d'amour, impossible et marginale.

Melvil Poupaud Suzanne Clément

Melvil Poupaud, Suzanne Clément - Copyright photo : Shayne Laverdière

Une B.O. parfaite !

Comme à son habitude, Xavier Dolan a soigné la musique du film. Au lieu d'être un simple fond sonore, la B.O. est un personnage à part entière. Entre musique classique, titres rétro des années 90 et électro pop récente, la sélection est pointue et j'ai adoré !

Mon conseil : passez outre la longueur du film et ses quelques clichés pour rentrer de plein pied dans l'univers incroyablement original et décalé de Xavier Dolan.

Allez-y et vous me raconterez !

Laurence Anyways de Xavier Dolan - Avec Melvil Poupaud, Suzanne Clément, Nathalie Baye.Sortie le 18 juillet 2012

Laurence Anyways a remporté le prix du meilleur long-métrage canadien au Festival international du film de Toronto.

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0