Contribution de
alexandra_blabla
Culture  

J'm'en vais au bout du monde...

Et je ne demande d'argent à personne ! Le visa vacances travail (ou WHV) me permet de travailler légalement pendant mes vacances, pour une année loin des soucis quotidiens.

J'm'en vais au bout du monde...
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Où faire ma demande de visa ?

Australie

Ambassade d'Australie en France : www.france.embassy.gov.au Rubrique " Visas et Immigration " Ministère de l'Immigration et de la Citoyenneté : www.immi.gov.au Rubrique " Visas et immigration > Visitors "

Canada

Section consulaire de l'ambassade du Canada en France : www.amb-canada.fr Rubrique " Visas et immigration "

Japon

Ambassade du Japon en France : www.fr.emb-japan.go.jp/ Rubrique " aller au Japon > Formalités - Visa "Japon Association for working holidays makers : www.jawhm.or.jp

Nouvelle-Zélande

Service néo-zélandais de l'immigration : www.immigration.govt.nz/ Rubrique " apply and settle > working holiday "

Faisons le point : vous n'en pouvez plus de Duboss qui vous exploite, votre mère vous appelle quinze fois par jour pour savoir ce que vous avez mangé, Jules s'est barré avec une autre et votre poisson rouge est en phase terminale ;

c'est clair, il faut partir.

Et loin, de préférence. Seulement vous n'avez pas un rond, et il est hors de question de rester encore six mois à travailler ici pour économiser.

La solution ? Le visa working holiday ( Visa Vacances Travail ), qui permet aux jeunes adultes de moins de 30 ans de travailler légalement en Australie, au Japon, au Canada et en Nouvelle-Zélande.

Comment ça se passe ?

Ce visa permet aux jeunes Français de passer des vacances dans l'un des pays concernés, tout en y exerçant un métier pour compléter leur budget. Le visa à entrées multiples qui vous sera délivré est valable un an. Vous disposez ensuite d'un délai de 12 mois pour entrer dans le pays d'accueil.

Dans le cas de l'Australie, le visa est renouvelable une fois, à condition d'avoir effectué au moins 3 mois de récoltes saisonniers. A noter, la durée d'emploi chez un même employeur peut être limitée.

A l'exception de l'Australie qui n'impose plus de quotas pour les Français, le nombre de participants à ce programme est limité et fixé chaque année entre les pays participants.

Comment faire pour obtenir un visa ?

La demande de visa doit être faite auprès de la représentation diplomatique ou consulaire en France du pays d'accueil (voir encadré). Vous devez être en dehors du pays concerné lorsque vous faites la demande et au moment où le visa est accordé.

Vous devez avoir plus de 18 ans et moins de 31 ans au moment de la demande. Il faut également être titulaire d'un passeport valide, ne pas avoir d'enfants à charge et ne pas avoir déjà bénéficié d'un Visa Vacances Travail pour le pays concerné.

Combien ça coûte ?

Comptez une soixantaine d'euros pour le visa, un peu plus pour le billet d'avion !

Bon à savoir

Plusieurs agences de voyage proposent des tarifs réduits (voire très réduits) aux détenteurs de ce fameux WHV (working holiday visa), n'hésitez pas à demander !

Et une fois sur place ?

Suivant l'aéroport où vous atterrissez, vous obtiendrez votre visa "papier" immédiatement (c'est le cas notamment à Sydney), en passant à un guichet dans l'aéroport. Si vous atterrissez ailleurs, il faudra vous déplacer à un bureau spécifique, dans la ville, pour voir un bel autocollant apposé sur votre passeport.

Attention ! Votre visa est directement lié à votre numéro de passeport ! Ne changez pas de passeport en cours de route, votre visa ne serait plus valable.

La suite ? Enjoy !

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0