Contribution de
La rédact'
Culture   Musique  

J'y étais !

Pour vous, j'ai bravé la boue et marché des kilomètres, vendredi 24 et samedi 25 août, deux des trois jours de Rock en Seine. Le festival a fêté dignement sa cinquième édition, les pieds dans la gadoue et la tête dans les étoiles... du Rock !

J'y étais !
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Sur le web :

www.rockenseine.com

Hey Hey My My

The Shins

Arcade Fire

Emilie Simon

M.I.A

Visuels : Nicolas Joubard www.joubard.com

Pour vous, j'ai bravé la boue et marché des kilomètres, vendredi 24 et samedi 25 août, deux des trois jours de Rock en Seine . Le festival a fêté dignement sa cinquième édition, les pieds dans la gadoue et la tête dans les étoiles... du Rock !

Le Rock, c'est le pied !

Cette année, les bottes étaient à la mode. Un véritable défilé !

"Le must pour les filles : le jean slim ou le legging calé dans une paire colorée, à pois ou à motifs."

Quand on y pense, ce n'était pas étonnant, car vu le temps franchement déprimant du mois d'août, la boue avait envahi le domaine de Saint Cloud. Malheur, donc, aux optimistes qui avaient choisi la paire de tongs, histoire de faire revenir le soleil. Malheur aussi à celles qui avaient opté pour les petites chaussures girly. Avec ou sans talons, peu importe, le résultat était le même... Et croyez-moi, ce n'était pas joli à voir.

Vendredi / Une pluie... d'artistes

Vu que nous avions déjà la boue, madame météo a dû se dire que cela devait suffire. Du coup pas une goutte de pluie pendant les trois jours. Merci ! Très pratique lorsque l'on doit courir d'une scène à l'autre pour voir le plus de groupes possibles. Comme moi. Vendredi, il est 15h30, direction la grande scène. Je décide de commencer par le rappeur britannique Dizzee Rascal. Pas mal - vous remarquerez la rime - son set a le mérite de mettre dans l'ambiance, ça bouge. Le temps passe vite et les concerts s'enchaînent. Du côté des plus pop de la journée, je reste définitivement sous le charme des Français de Hey Hey My My et des Américains de The Shins. A découvrir si ce n'est pas déjà fait ! Dans la famille des "musiques magiques", il ne fallait pas rater Arcade Fire, en soirée. Un véritable feu d'artifice pour les oreilles et les yeux ! En référence à "Neon Bible", leur dernier album, des néons rouges quadrillaient tout le devant de la scène. Un peu plus tôt, Emilie Simon, habillée d'une jolie robe blanche, s'est bien débrouillée, même si le show est parfois trop carré. Du côté des excités, parmi M.I.A - là les bouchons d'oreilles étaient indispensables, le son était à fond - ou Dinosaur Jr impossible de ne pas danser sur le rock furieux, mais classe des Suédois de The Hives. Un concert punchy où le chanteur n'arrêtait pas de bouger, d'escalader les échelles sur les côtés de la scène ou de faire un tour dans le public !

"Tellement réussi qu'il a même motivé le soleil à sortir des nuages. Enfin !"

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0