Contribution de
Marinetttte
sexo-psycho  

J’ai besoin de me sentir utile

Répondre « oui » quand on me propose de m’aider ? Hors de question !

J’ai besoin de me sentir utile © DR
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Même si je dois passer la nuit sur mon projet, je ferais toujours en sorte de le faire moi-même. C’est globalement la rencontre entre mon besoin de me sentir utile et celui de la reconnaissance.

A l’inverse, quand je vois quelqu’un en peine, il est complètement naturel pour moi de proposer mon aide et quand cette personne refuse, je suis presque vexée. Comme si cette personne pensait que je pouvais ne pas être à la hauteur… Si ça, ce n’est pas le comble du paradoxe.

Depuis plusieurs années, j’essaie de me changer un peu et j’ai fait la compilation des conseils qu’on m’a donné pour me détendre et que j’arrête de me compliquer mon quotidien.

1/ Apprendre à déléguer (oui, c’est l’évidence…) Les autres peuvent vous aider sans vous juger ou penser que vous êtes une incapable. 

2/ Apprendre à accepter les forces de chacun, en s’associant à celles des vos collègues ou de vos amis, vos résultats ne seront que meilleurs.

3/ Les victoires collectives sont les plus belles. Prendre quelqu’un dans ses bras en criant « bravo » c’est plaisant !

4/ L’acceptation de la défaite est plus simple à plusieurs. Dans la notion d’équipe, la dimension « collective » est majeure. S’il est important de comprendre pourquoi on a échoué, il ne faut pas pour autant dénoncer le « coupable » de ce monstrueux fail. Eh oui, la prochaine fois, ça pourrait être vous !

5/ Tout ce qu’on ne fait pas, c’est du temps pour autre chose. Alors, ça peut être  une autre tache du temps pour votre famille, du temps pour vous, mais garder en tête qu’un autre planning est possible !

Et si vous n’y arrivez vraiment pas, garder en tête que les cimetières sont remplis de gens indispensables, alors apprenez à relativiser J


 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0