Contribution de
anouk_r
Beauté   Coiffure  

Je me lave les cheveux à l'après-shampoing !

J'ai des cheveux frisés, cassants et rêches, bref un vrai cauchemar ! Mais j'ai entendu parler d'une technique pour prendre soin des cheveux secs, sans les abîmer : le co-wash ou l'art de se laver les cheveux avec de l'après-shampoing. J'ai mené mon enquête...

Je me lave les cheveux à l'après-shampoing ! © zdenek kintr - Fotolia.com
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Comme je suis une fille peureuse, pardon, sérieuse et soucieuse du bien-être de ses cheveux, j'ai décidé de me renseigner sur le co-wash auprès de deux professionnelles de la coiffure avant de me lancer... On ne sait jamais !

Farida B., grande spécialiste des cheveux frisés et directrice de la marque Farida B. et Raquel Jimenez, spécialiste en pharmacie et cosmétiques et responsable de la formation chez Phyto/Lierac, ont accepté de répondre à mes questions !

farida b et raquel jimenez

Alors, le co-wash, c'est pour moi ou pas ?

Pouvez-vous m'expliquer ce qu'est exactement le co-wash et d'où vient cette méthode ?

Farida B : Le co-wash, abbréviation de Conditioner Washing signifie laver ses cheveux avec de l'après-shampoing dans le but de ne pas agresser les cheveux.

Pour la paternité, il faut savoir ce qu'on entend derrière le terme "co-wash". Par exemple, il y a 20 ans, j'ai créé un soin qui nettoie le cheveu en douceur : un lait lavant qui permet d'enlever le sébum sans abîmer le cheveu. C'est le principe du co-wash : nettoyer sans agresser le cheveu.

Raquel Jimenez : Le co-wash (conditionner wash) ou no-poo (I do not use shampoo) consiste à laver ses cheveux avec de l'après-shampoing (conditionner) sans utiliser de shampoing. Cette méthode a créé un mouvement de tendance appelé "co-wash movement" originaire des Etats-Unis.

La coiffeuse américaine Lorraine Massey a proposé cette procédure dans son livre " Curly girl: The Handbook de Lorraine Massey et Michele Bender, Broché - 25 mars 2011", aux femmes avec les cheveux bouclés. Aujourd'hui ce rituel est étendu en France, Canada, Brésil, Maroc...

Quel est l'intérêt du co-wash ? Est-ce vraiment bon pour les cheveux ?

Farida B : La grande question est de savoir si l'après-shampoing est moussant ou pas.

Le principe d'un après-shampoing est, comme son nom anglais l'indique, de "conditionner" le cheveu : le démêler et le préparer à recevoir un soin, pas de laver ! Or, on ne peut pas retirer le sébum et les impuretés liées à l'air et à la transpiration avec un après-shampoing !

Si l'après-shampoing est moussant, alors c'est un démêlant accompagné d'un shampoing, que l'on peut utiliser pour remettre en forme le cheveu.

Raquel Jimenez : Avec des shampoings de mauvaise qualité, les cheveux sont lavés mais pas traités (hydratés, protégés). Le co-wash permet d'espacer les shampoings pour éviter la déshydratation et l'agression du cheveu. Il peut, cependant, raccourcir le rituel de beauté car on saute une étape : le shampoing.Avec un shampoing de bonne qualité (sans silicones, base lavante douce, aux ingrédients actifs traitant), aucune raison d'espacer les shampoings car ceux-ci lavent à la perfection et traitent le cuir chevelu et le cheveu.

Cliquez ici pour retrouver tous les sujets du dossier "Caprices capillaires" !

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0