Contribution de
Marinetttte
sexo-psycho  

Je n'arrive pas a déconnecter

Le verdict est sans appel, vous êtes une webaddict. Malgré le soleil de la plage de St. Jean de Luz, je suis restée collée à votre iPhone telle une moule à son rocher.

Je n'arrive pas a déconnecter © Twitter
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

J’ai alterné entre les mails pros que j’étais censée consulter qu'une fois par jour pendant que les enfants prenaient leur douche et toutes les notifications dites "sociales". Facebook, Twitter, Instagram, mon été fut une valse à 4(G) temps. 

Mon amoureux (que j’aimemalgré les apparences) s'est plaint que j’ai passé autant de temps sur mon smartphone et les photos sont sans appel (contrairement à moi...) sur chacune d’elles j’ai la tête penchée sur mon téléphone. La lose est totale.

La dernière semaine j’ai un peu réfléchis à mon problème et j’ai voulu me ressaisir ! (Oh que si... Et vous le pouvez !) alors, si vousêtes comme moi, je vais partager avec vous mes trouvailles estivales pour restée une partenaire de vacances agréable. 

Voici mes conseils :

Optimisez vos notifications et autres alertes. En effet, votre téléphone ne se met jamais en veille puisqu'il s'éclaire en permanence. Alors pensez à garder que les notifications vraiment importantes à savoir vos mails professionnels pendant l'année, les personnels et vos sms en vacances. Point. 

Faisons un point rapide sur les mails, pensez à avoir un mail "propre" et le spécial "spam". Le propre pour vos conversation par mail, avec des vrais gens. Pour le reste à savoir inscription à une newsletter, mail pour créer un compte sur un réseau social ou pour une boutique en ligne, hop on le met sur une autre adresse qu'on ne mettra pas dans notre téléphone ! On limite ainsi le fait d'être dérangée pour rien.

Entre nous, est-ce vraiment important de voir en temps réel que LilouDu72 a liké la photo de votre crêpe ? Non. Donc coupez tout ça. Push Instagram, hop, on enlève. Pour les addictions de l'oiseau bleu, c'est pareil, on oublie les notifications de retweet ou de favoris, on se limite aux mentions et au DM (et je suis certaine que vous pouvez tout couper en vacances...).

Pour Facebook c'est pareil, on oublie les likes et MP. Si une personne a une urgence, elle ne passera pas par Facebook pour vous le dire mais par sms/appel. Ou alors c'est que soit ce n'est pas une urgence, soit cette personne est vraiment bizarre et mérite que vous ne répondiez pas !

Au delà des notifications en elles-mêmes, vous devez relativiser sur l'objet, l'amant de vos 10 doigts, VOTRE TÉLÉPHONE ! Apprenez à le laisser seul, c'est comme le grand qui rentre au collège, il faut lui donner quelques libertés parfois. Posez-le, lâchez lui la grappe ! Et surtout profitez du moment qui est face à vous. N'oubliez pas que le virtuel n'a de sens que si vous réussissez ce qui se passe dans le monde réel. Dites à votre mari que l'aimez sans passer pas un emoji, dites à vos amies qu'elles sont importantes sans en faire un #FF, capturer cette scène de famille avec un pola et conservez ce cliché dans le salon et pas sur Instagram. Enfin, quand ce cap sera franchi n'oubliez pas que certains téléphone comporte la fonction "ne pas déranger »…


 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0