Contribution de
kmille
Psycho   sexo-psycho  

Je ne serais pas au bord du burn-out, là ?

Selon Wikipédia, "le "burn out", ou syndrome d'épuisement professionnel, est une maladie caractérisée par un ensemble de signes, de symptômes et de modifications du comportement (...)". Selon moi, je n'en suis pas loin. Parce que depuis quelques semaines mon comportement est quand même vachement modifié. La preuve.

Je ne serais pas au bord du burn-out, là ? © yeehaaa - Fotolia.com
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Selon Wikipédia, "le burn out, ou syndrome d'épuisement professionnel, est une maladie caractérisée par un ensemble de signes, de symptômes et de modifications du comportement (...)".

 

 

Selon moi, je n'en suis pas loin. Parce que depuis quelques semaines mon comportement est quand même vachement modifié. La preuve.

- Le nouveau stagiaire assis à côté de moi me soutient qu'il est là depuis trois mois.

- Il croit que j'habite là.

- Je suis en train d'attaquer ma deuxième phalange.

- (Du petit orteil, hein)

- Je transpire du café tellement j'en bois.

- Je me suis engueulée avec mon facteur parce que j'avais même pas de courrier.

- Avant, ça, c'était un capuchon de Bic qui prenait.

- Mes potes ont lancé une alerte enlèvement.

- Je suis tellement à la ramasse que l'autre jour je voulais prendre le Métro , je me suis trompée de M jaune et j'ai atterri chez MacDo.

- J'ai mis deux cheeseburgers à m'en rendre compte.

- Mon ancien taf, c'était trop bien, j'avais le temps de faire pipi.

- J'ai fait un rêve érotique avec un fax.

- J'ai pris mon pied.

- Quand je croise ma voisine Estelle je dis "Bonjour Excel".

- J'ai voulu biper mon chat.

- J'ai fait CTRL+Z après avoir dit une connerie au téléphone, et j'ai été très étonnée que ça ne l'efface pas.

- Ma main a pris la forme de la souris.

- Je viens de passer 20 minutes à traduire un mail en anglais. C'était un spam qui me proposait d'élargir mon pénis.

- Si les heures supplémentaires étaient payées, je pourrais m'arrêter de travailler.

- J'ai même pas le temps de faire une dépression.

- Je vois tellement peu mon mec qu'en le croisant dans l'appart je ne le reconnais plus.

- Ah bah non c'est vrai, j'ai plus de mec.

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0