Contribution de
SleepingMummy
Maman   sexo-psycho  

Je ne suis pas du matin !

Mais quand je dis que je ne suis pas du matin, c'est genre qu'il vaut mieux ne pas m'adresser la parole une fois le pied posé par terre, au risque de subir mon courroux, ma furie.

Je ne suis pas du matin !
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Outre le fait que je dorme mal, que je souffre régulièrementd'insomnies, que j'ai un sommeil ultra léger et donc, qu'un pet de mouche meréveille, je n'ai jamais été et ne serai jamais du matin.

Que je dorme 3 heures ou 8 heures par nuit, Je suis toujours malgrattée, toujours de mauvais poil le matin. Je n'aime pas parler, je n'aime pasqu'on me parle, j'ai besoin de temps pour me sortir la tête du fondement. Et jepeux limite devenir odieuse si on ne me laisse pas en paix.

Quand j'étais plus jeune, ça ne me posait pas de problème.Célibataire, c'était l'idéal, j'avais tout le temps nécessaire pour meréveiller avant d'avoir à adresser la parole à un être humain. En couple, jeprenais l'habitude de me lever un peu avant mon conjoint ou après le départ decelui-ci afin d'éviter de lui montrer mon côté obscur de la force.

Mais depuis que j'ai des enfants, c'est beaucoup plus compliqué.

Parce que même si je me lève plus tôt pour tenter d'avoir 1/2 heureseule dans la salle de bain histoire d'émerger tranquillement, mes parasitessentent que je suis debout et me rejoignent illico. Et le problème avec maprogéniture, c'est qu'elle est bruyante. Au saut du lit, elles piaillent,chantent, crient, hurlent, chahutent, pleurent... Bref, elles sont saoulantes. Et moi, je n'aspire qu'au calme, au silence et à la tranquilité… etj'ai le droit chaque matin au chaos, au souk, au bordel.

Comment arriver à concilier le fait que je ne sois pas du matin et mesenfants qui, elles, sont au taquet dès que leurs yeux s'ouvrent ?

Honnêtement, je n'ai encore trouvé aucune solution à mon problème. Jecontinue de grogner chaque matin, de leur dire 500 fois de baisser le volume etl'intensité de leur débit. Mais rien n'y fait !

Finalement, j'en viens à avoir hâte qu'elles deviennent ados etqu'elles tirent la tronche le matin comme n'importe quelle ado qui n'aime passe lever le matin !

En attendant, demain matin... Il faudra encore se lever !


 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0