Contribution de
Gallïane Murmures
Mode   News mode  

Jurassic World, une fan-fiction ?

Et si le film de Colin Trevorrow n'était ni plus ni moins d'un hommage parodique de Jurassic park ?

Jurassic World, une fan-fiction ? © Universal
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

L'annonce de la sortie future du film m'avait fait hurler, de joie puis d'horreur. Vu les volets médiocres qui avaient suivis Jurassic Park, le premier sorti en 1993, il y avait de quoi s'inquiéter. Les premières bandes-annonces diffusées avant la sortie de Jurassic World ne faisaient qu'accroître mon inquiétude. Je sentais venir le massacre de la « franchise » Jurassic Park et je n'étais pas sûre de pouvoir supporter ça ! J'avais presque décidé de ne pas aller le voir, puis l'amour pour les gros dinosaures a vaincu : j'ai fini par aller au cinéma dans l'optique de constater moi-même l'ampleur des dégâts. J'avais parlé trop vite. 

Alors oui, j'ai quand même trouvé que le film est assez mal joué dans l'ensemble, qu'on y trouve des personnages bien trop peu exploités (notamment celui qu'incarne Omar Sy...) et que les effets spéciaux sont en surdose, mais ce n'est rien à côté du PIED qu'on prend devant ce film. Dès les premiers plans, on comprend que le réalisateur a voulu se faire plaisir. Certains plans font très clairement référence à Jurassic Park et dans mon ciné, une majorité de spectateurs y a réagi très positivement, avec applaudissements. Avec cet hommage assumé, on se laisse prendre au jeu et à l'histoire assez facilement.

[Attention, spoilers] On sait très vite que les personnages principaux ne seront pas inquiétés, que le gros méchant caricaturé va se finir par se faire croquer mais on s'en fiche, on est venu voir DES DINOSAURES. Et question dinosaures, on est servi ! Le film et ses péripéties diverses reposent largement sur la création d'une nouvelle espèce, l'Indominus Rex, pour répondre aux exigences des visiteurs du parc, qui veulent « toujours plus de dents ».Il faut prendre ce film comme un film-popcorn, Jurassic Park ayant déjà fait son trou dans l'histoire du cinéma, il n'était pas question de surenchère quelconque, juste d'amusement. Et ça fonctionne très bien. 

Jurassic World est un film plein de défauts mais la sincérité de la démarche du réalisateur est rafraîchissante. On trouve de nombreuses scènes très drôles, on a peur un peu, on rit souvent et j'ose croire que ça suffit pour passer un très bon moment de divertissement.

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0