Contribution de
La rédact'
Mode   Accessoires   Video  

Karine Arabian, une créatrice qui a la mode dans le sang

Brune, généreuse, aux formes voluptueuses, Karine Arabian habille nos pieds et celles des stars avec la même simplicité. Rencontre.

Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne
accessoires karine arabian

Karine Arabian, 4 r des Papillons Paris 9e

01.45.23.23.24

www.karinearabian.com

chaussures karine arabian

Brune, généreuse, aux formes voluptueuses, Karine Arabian habille nos pieds et celles des stars avec la même simplicité. Rencontre avec une femme pétillante et dynamique, qui voit déjà sa carrière récompensée par une exposition au musée de la Mode de Marseille.

Karine Arabian n'a pas son pareil pour dessiner des créations graphiques et féminines.

"Ses chaussures raffinées et confortables, ont un côté délicieusement rétro ou rock'n'roll."

"C'est mon pari au quotidien, explique Karine Arabian : réussir de beaux modèles dans lequels on se sente à l'aise". Et je peux confirmer : j'ai craqué pour un modèle, prune - la couleur de l'hiver - soldé à 120 euros, une affaire, qui va aussi bien avec des jupes qu'un slim, et je peux faire des km avec ! Pour le plus grand bonheur de mes pieds.

Cette styliste crée aussi bien des bottines plates , des petits talons de 5 cm, faciles, pour trotter en ville, que des talons plus exceptionnels de 10,5 cm pour sortir ... "Chacun y trouve son style, de la jeunette branchée à la femme plus classique", remarque Karine, fille de tailleurs et petite fille de bottiers.

 

Les prix vont de 200 à 500 euros pour les bottes et de 250 à 600 euros pour les sacs. Sa ligne d'accessoires nous fait tout autant craquer que ses chaussures : sacs, pochettes en cuir , à la coupe bien finie, avec toujours ce petit plus, qui fait la différence... Comme ce sac docteur, à la fermeture bien étudiée.

"Témoin de sa réussite : les stars s'arrachent ses créations. De Madonna à Scarlett Johansson, en passant par Elsa Zylberstein."

Ultime couronnement de son succès : en tant que styliste d'origine arménienne Karine Arabian est l'invitée du Musée de la Mode de Marseille, qui se tient jusqu'au 30 septembre. Elle participe ainsi activement à la saison arménienne en France. Sous le titre "Carte Blanche à Karine Arabian" elle fait partie de la grande exposition "Erevan-Marseille Visa pour la mode".

"Je n'en reviens toujours pas que l'on m'ait consacré une rétrospective. C'est une très belle récompense, le plus cadeau professionnel que l'on m'ait fait !", témoigne la créatrice. "Non seulement, cette expo coïncide avec le succès de l'entreprise, mais elle m'a permise de faire un retour à mes racines. C'est très "émotionnant" et fort. Pour une fois, on parle de l'Arménie d'une manière différente et positive : l'Arménie ne se résume plus au génocide, au tremblement de terre mais à la créativité, au luxe, à la modernité", poursuit Karine Arabian.

L'exposition pluridisciplinaire et sensitive est déclinée en deux temps : elle retrace le parcours des Arméniens dans la mode du 17e au 20e siècle, puis ceux des immigrés arméniens arrivés à Marseille depuis 1922 et qui ont oeuvré dans les métiers de la maroquinerie, la chaussure, la mode...

Le 2e étage du musée est consacré à la rétrospective de Karine Arabian avec près de 300 pièces exposées.

Et Karine de continuer sur sa lancée : elle nous concocte une collection pour l'été 2008 prometteuse avec des non couleurs, mais aussi un esprit très Riviera, des modèles très décolletés et hauts, des chaussures inspirées des sabots à talons dans des matières luxueuses : galuchat, python...

Cliquez-ici pour découvrir toutes nos interviews...

 

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0