Contribution de
maud_thalys
Culture  

Kirikou, le petit qui court plus vite que les grands

Kirikou, bien sûr, ils connaissent déjà. C'est pour ça qu'ils ont envie d'aller voir le spectacle. Pour voir Kirikou en vrai.

Kirikou, le petit qui court plus vite que les grands
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Infos :

Kirikou et Karaba, la comédie musicaleCasino de Paris jusqu'au 31 Décembre 200716, rue de Clichy75009 ParisLocation : 08 926 98 926

Kirikou et sa mère

Kirikou et son grand-père

Kirikou et ses marionnettistes

Avant que ça commence, je les entends entre eux :

- "Kirikou et la sorcière, c'est pas le même que Kirikou et les bêtes sauvages- Oui, mais c'est toujours Kirikou - Moi, j'ai peur quand il enlève l'épine du dos de la sorcière, parce que ça lui fait mal - Ah bon ? T'as peur ? Moi, j'ai pas peur.- Moi non plus, j'ai pas peur."

Le spectacle commence.

La musique... Tout au long, les enfants sont fascinés par la musique et la danse.Mais ils attendent surtout de reconnaître les personnages du dessin animé. Kirikou lui-même, sa mère, son oncle.Le premier choc, c'est l'accouchement de Kirikou qui s'enfante lui-même et commence aussitôt à courir...Pour les petits, cela veut dire : on entre dans le monde du conte de fées... et le personnage dont on va vous raconter l'histoire est comme un prince, un héros aux pouvoirs immenses.

Ce qui leur fait "un p'tit peu" peur, ce sont les fétiches.

La sorcière ne les effraie pas tant que ça, parce qu'elle est belle et qu'elle chante bien. Et aussi quand on croit qu'il pourrait ou qu'il a pu arriver malheur à Kirikou. D'accord ils connaissent déjà l'histoire, mais ils sont inquiets. On ne sait jamais...

Ce qui les fascine, l'ambiance africaine. Cela devient comme un pays mythique extraordinaire. Et puis quand Kirikou court très vite au son de la musique, on oublie les marionnettistes qui sont sur scène. On voit ce petit phénomène plein d'énergie qui sauve tout le monde.

Identification... Et puis le baiser qui fait grandir Kirikou.

Ce qui les fait rire, c'est que Kirikou est bien malin, plus malin que les grands.

Le spectacle se termine.

Encore un peu groggys de tout ce qu'ils viennent de voir, ils réclament mollement un ballon Kirikou. Je cède...Le ballon d'hélium se dégonflant lentement, un parfum surréaliste flotte chez moi pendant quelques jours, chaque fois que je me retrouve nez à nez avec Karaba en suspension dans l'air à un mètre du sol.

C'est de la magie...

En tournée à partir de Janvier 2008 :

Amneville, Angers, Angoulême, Bruxelles, Caen, Dijon, Genève, Grenoble, Le Havre, Le Mans, Lille, Limoges, Marseille, Montpellier, Nantes, Orléans, Pau, Rennes, Rouen, Strasbourg, Toulouse, Tours...

Maud Thalys

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0