Contribution de
elodieg
Culture   Livres  

L'art d'être infidèle

Lisez ce livre, demoiselles, et embarquez pour un tour du monde des habitudes sentimentales et sexuelles, et découvrez les pays où il ne faut surtout pas emmener votre homme !

L'art d'être infidèle
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

"L'art d'être infidèle"De Pamela DruckermanEditions St Simon

Comment est-on infidèle aujourd'hui dans le monde ?

Alors là, grande surprise : il n'y a pas de règle ! Dis moi comment tu aimes, je te dirai comment tu trompes. Exemple : aux Etats-Unis, le mari trompeur est censé être malheureux en ménage. Au Japon, nombre de mariages sont quasiment asexués, d'où la nécessité, apparemment assumée des deux côtés, d'aller parfois voir ailleurs, selon des codes plutôt déconcertants pour nous autres occidentales.

La curiosité me taraude : dans quel pays les hommes sont-ils le plus fidèles ?

Avouez, vous êtes comme moi, vous pensez que les Français ou les Italiens sont les plus coureurs ? Point du tout, ma chère ! Les Français s'efforcent, comme les Italiens, d'être des maris consciencieux. Qui l'eut cru ? En revanche, chez les Russes et en Afrique, l'adultère est quasiment une norme. Et, d'après les statistiques dont dispose l'auteur, les couples les plus fidèles habiteraient le Kazakhstan et le Népal... On déménage ?

Comment évoque-t-on, de par le monde, les "petites aventures parallèles" des hommes et des femmes ?

Là aussi, on tombe de sa chaise : aux Etats-Unis, l'adultère est le mal absolu, presque une maladie mentale ou une addiction dangereuse. En Russie, l'adultère est une "attitude saine". Les chercheurs ont leur vocabulaire : on parle de "multipartenariat". Au Niger, on "développe son réseau sexuel" et les maîtresses sont des PAD (petites amies durables), l'acronyme CEM (coït extra marital) a été tenté aux Etats-Unis mais sans succès.

La Grande Question : pourquoi trompe-t-on ?

La gamme des motivations est immense et laisse rêveur. En Finlande, visiblement, la sexualité est un truc sympa, et si l'occasion se présente, il semble que les Finlandais sautent joyeusement dessus. En Russie - est-ce à cause de la petite taille des appartements, obstacle à l'intimité des couples ? - en tout cas, l'adultère est une sorte de pratique nationale. En France, l'adultère serait un pis aller à un mariage un peu ennuyeux, quitte à divorcer pour se réinstaller dans la monogamie ; il serait cependant rare, mais considéré avec bienveillance.

Conclusion : ce livre est un régal !

On plonge avec un effarement amusé dans d'autres mentalités, d'autres moeurs, et on passe un excellent moment !

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0