Contribution de
GougoutteP
sexo-psycho   Santé  

L'aspartame finalement, à fuir ou pas ?

Entre éviter le sucre pour mincir, et risquer sa santé avec trop d’aspartame, votre coeur balance ? Voilà de quoi choisir en toute conscience.

L'aspartame finalement, à fuir ou pas ? © thankyourbody.com
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Vous êtes tranquillement au café avec des amies, vous papotez de tout et de rien, il fait beau, ce sont les derniers jours d’été. Jusque là tout va bien. Votre pote Justine commande un café, Marine commande un Monaco, et vous, innocemment, vous commandez un Coca Light.

LE DRAME.

Au moment de lâcher le mot « Coca Light », vos copines se retournent vers vous, et vous hurlent dessus !

- Mais t’es folle ! C’est bourré d’aspartame !

- Tu vas choper un cancer ! C’est super nocif !

- Tu sais que l’aspartame ça fait fondre le cerveau des souris ?!

WOKAY.

On est mal. On sait pas quoi répondre, on culpabilise. Que dire bon sang, que dire ?

Et bien avant toute chose, faisons un point rapide sur ce que l’on sait sur l’aspartame. Ca nous permettra de nous forger une opinion, et de répondre calmement aux copines.

Pourquoi l’aspartame c’est mal ?

Soyons honnête, on en sait trop rien. On a quelques pistes éventuellement :

- La société qui a commencé à mettre l’aspartame sur le marché a été rachetée par Monsanto.

> Oui mais depuis, les brevets ont expriré et l’aspartame est produite pas des dizaines de sociétés à travers le monde.

- Les études démontrant que l’aspartame augmente le risque de cancers chez le rat existent.

> Oui mais elles ont fini par être invalidées, à cause des conflits d’intérêts des chercheurs qui ont déposé cette étude, et même ceux qui l’ont invalidée sont remis en question, de quoi devenir dingue.

- Le risque de diabète serait plus grand pour ceux qui consomment de l’aspartame en quantité, selon une étude française de 2013.

> Oui mais c’est une cause inversée, les gens qui boivent des boissons light sont souvent en surpoids, et sont plus à risque pour devenir diabétique.

- Le risque d’accouchements prématurés et plus important chez les femmes qui boivent des boissons avec aspatrame.

> Oui mais il est encore plus élevé pour celles qui boivent des boissons sucrées.

Au final, les différentes études épidémiologiques ont écarté l’idée que le nombre de cancers augmente avec la consommation d’aspartame, et si risque il y’a, il est négligeable. On aura plutôt tendance à dire qu’on peut se détendre sur la question. Mais dans le doute, on peut aussi éviter de ne consommer que ça, de choisir aussi un jus de fruit, ou de l’eau, qui elle, ne pose a priori aucun problème.

Et surtout, on répondra aux copines, que le café et l’alcool par contre, c’est dangereux pour de vrai, et qu’on a aucun doute là dessus !


 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0