Contribution de
choupi2
Maman   sexo-psycho  

La crise du bonbon à la caisse du supermarché, comment je gère ?

Toute maman connait un jour ou l'autre ce fameux moment de passage à la caisse, où bout de chou vous fait une scène pour réclamer un chewing-gum ou un bonbon. Mode d'emploi pour résister à la tentation.

La crise du bonbon à la caisse du supermarché, comment je gère ? © Fotolia
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

La situation de départ :

Ça y est, les courses de la semaine sont finies et vous attendez patiemment de régler à la caisse avec Junior, 2 ans. Soudainement, vous vous rendez compte qu'il machouille quelque chose.

Analyse de la situation :

Vous lui expliquez alors qu'on ne vole pas les bonbons et qu'il est cordialement invité à recracher la preuve de son "méfait".

Junior réagit plutôt mal : il se met à pleurer, crier ou pire se rouler par terre (ou les 3 en même temps, petite chanceuse !)

Et vous aurez beau lui expliquer que ça ne se fait pas, pour Junior, c'est un autre monde. D'abord il ne comprend pas pourquoi il doit vous demander l'autorisation et enfin pourquoi on doit payer le bonbon avant de le manger.

Trop jeune et trop tenté par cette "transgression", Junior reproduira la scène à chaque prochain passage en caisse (génial).

 

Petites astuces pour mieux gérer :

1- On évite de crier, ça n'arrange pas les choses et ça attire l'attention. Donc cool, on explique les choses calmement.

2- On apprend à anticiper la crise en le prévenant, avant d'entrer au supermarché, qu'il n'y aura pas de bonbons.

3- On tient absolument sa ligne de conduite. Si on dit une fois "oui", une autre fois "non", Junior est déboussolé et sait désormais qu'il peut "profiter" de nous (oui, il peut être perfide).

4- On oublie carrément le chantage affectif du genre "si tu fais ça, je ne t'aimerais plus !".

5- L'autorité peut aussi faire l'objet de jeux. On crée des saynètes avec Junior où il peut nous obéir et nous désobéir tout en riant.

A lire : "Dites-moi à quoi il joue, je vous dirai comment il va" de Sophie Marinopoulos.Editions LLL (Les Liens qui Libèrent). Prix : 17,90 euros.

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0