Contribution de
Léonie_D
Santé   sexo-psycho  

La detox ne passera pas par moi

La detox post-fêtes ? Mouais bof…

La detox ne passera pas par moi © DR
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Depuis que les fêtes de fin d’année sont passées, mes amiesn’ont que ça à la bouche : passer en mode detox. Et lorsque je les entendsparler, très honnêtement, je flippe un peu. Il est question de diminuer non pasles rations mais le nombre de repas par jour, de se nourrir exclusivement deliquides, de privilégier les aliments qu’on aime moyennement (brocolis, radis,oignons…), d’ajouter à l’ensemble des compléments alimentaires« detox », et de boire tellement de jus de citron qu’on pourrait biense transformer en citronnier. Quant à moi, je reste perplexe. Et sceptiqueaussi.

J’ai fait la fête comme tout le monde, j’ai mangé avec excèspour les réveillons et l’idée de démarrer 2015 avec un petit ventre rond et descuissots ne m’éclate pas. Mais enfin, est-ce une raison pour soudainementpasser d’un extrême à l’autre ? Ce que mes copines nomment si joliment detox,j’apparente cela à de la torture. Et je me fiche pas mal de savoir quellecélébrité est tombée dans le panneau, je trouve surtout que cette « mode »(et oui, appelons un chat un chat) est la meilleure façon de détraquer son organisme pour de bon. Bien plus en tout cas, que nos quelquesréveillons !

En vrai, le corps est plutôt bien fait : preuve en estque nous sommes malades après avoir bu trop d’alcool ou si les aliments quenous consommons ne sont pas frais. Et bien figurez-vous que le corps élimineles toxines tout seul, comme un grand. Et c’est aussi valable pour nos grosrepas des fêtes de fin d’année. Donc pas besoin de paniquer, il suffitsimplement de retrouver une alimentation saine et équilibrée en ce mois dejanvier. Et accessoirement y ajouter un peu de sport parce que c’est idéal pourla santé tout en se donnant bonne conscience. 

La detox, quant à elle, perturbe tout sur son passage :elle fait perdre à l’organisme ses repères et génère un réel déséquilibre alorsque c’était l’inverse qui était recherché. Tu parles d’une méthode !Après, j’ai aussi des copines optimistes qui enchaînent les repas au Mac Dodepuis le 1er janvier, mais en buvant un nombre considérable de thévert et jus detox dans la journée. De toute évidence, celles-ci croient au pèreNoël alors qu’il est déjà passé…

Dans tous les cas, mon meilleur conseil est de manger àheure fixe, en quantité raisonnable et de privilégier les fruits et légumes,histoire de vite retrouver le corps d’avant l’Avent. Mais un mot d’ordre :ne pas faire du repas une horrible punition. C’est pas bientôt fini lemasochisme qui fait mal à la santé ?

Et vous, les cures detox, vous en pensez quoi ?

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0