Contribution de
La rédact'
Mode   News mode  

La Grande Braderie à Saint-Tropez

Un secret de polichinelle, révélé au grand jour sur elleadore.com. Rendez-vous du 22 au 25 octobre 2010, dans le Sud !

La Grande Braderie à Saint-Tropez © Abaca press
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Non, vous ne rêvez pas.

Il est possible -au moins à une période de l'année- de faire son shopping à Saint-Tropez. Et par shopping, on n'entend pas forcément le t-shirt "piège à touriste" Port de Saint-Tropez , à 10 euros chez Cécile.

Si vous décidez d'aller passer quelques jours à Saint-Tropez, profitez donc de la braderie annuelle qui a toujours lieu en octobre, et en 2010, du 22 au 25 !

Parce que, soyons honnêtes, coincée entre Dior, Chanel (en construction), Diane Von Furstenberg et autres Gucci et Versace, si votre porte-monnaie n'est pas bien rempli, vous allez repartir bredouille... et terriblement frustrée ! Petit village entre un port de pêcheurs l'hiver et une station balnéaire jetsetteuse l'été, il n'y a pas la place pour un H&M ou un Zara. Et puis standing oblige, on y trouve surtout du luxe.

Alors on se rattrape lors de cette braderie, où toute la ville s'anime, s'active et papillonne -débarrassée en grande partie des Loana environnantes de juillet/août- et on découvre enfin ce village qui a tant plu à notre BB internationale... mais à prix accessible.

Parole de Tropézienne pure souche (oui oui !), je ne me moque pas de vous et vous garantis que tout le monde s'y met... ou presque.

Parce que Louis Vuitton et Dior ne sont pas vraiment du genre à dresser une table d'appoint et brader leurs pièces griffées.

Qu'importe, on se rattrape chez Lili, boutique multimarques de luxe, juste derrière la place des Lices, qui propose du Prada, Miu Miu et Gucci, mais cette fois-ci, bradés à -50%.

Pour les serial modeuses, vous trouverez votre bonheur place de la Garonne chez Martine Chambon (Givenchy, Balenciaga, Citizen of Humanity et j'en passe), tous soldés. Mais ne rêvez pas trop quand même, même soldées, ces griffes ont encore un certain coût.

Je vous conseille également, rue Allard, Les Petites (les robes à 50 euros), Bérénice, et Zadig & Voltaire, pour une fois, très accessible.

Pour le reste, rien de mieux qu'un week-end entre filles pour le découvrir.

A cette époque de l'année, croyez-moi, ça vaut le détour !

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0