Contribution de
TombReader
Culture  

La Horde du Contrevent, une expérience littéraire

Une amie m'a prêté ce livre il y a quelques temps, sans me dire de quoi il retournait. Je ne savais rien de ce roman et je me suis laissée emporter...

La Horde du Contrevent, une expérience littéraire © La Volte
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Bizarrement, je n'avais jamais entendu parler de ce roman de Patrick Damasio. Pourtant, je suis fan de fantasy, de science-fiction, d'anticipation. Mais La Horde du Contrevent, c'est encore un style différent que je ne pourrais qualifier.

Damasio nous embarque dans un univers totalement issu de son imagination, où tous nos repères sont bouleversés. la Terre n'est pas ronde, le vent domine la vie d'aval en amont. les Peuples sont obliques, fréoles ou des tourangeaux. Les vents se nomment schnee, furvent ou blaast. La Horde elle-même est une entité à part entière, composée de 23 personnages qui ont chacun un un rôle et une place spécifiques pour le fonctionnement du groupe, mais aussi chacun son style et son caractère bien reconnaisables.

L'auteur fait preuve d'une volubilité lexicale hors norme, il invente un vocabulaire spécifique à cette terre. Que ce soit le langage, le vocabulaire, la géographie, tout relève d'une grande créativité que l'on comprend malgré les premières consternations. La structure même du livre est originale : il est découpé en "monologues intérieurs" des différents personnages, chacun précédé d'un symbole correspondant à celui-ci.

Ce roman est une aventure autant pour les personnages que pour le lecteur. Une épopée folle, fantastique, loin des codes classiques de la fantasy, plus humaine, où la notion de groupe et de solidarité fondent les bases de cette quête improbable à la recherche de réponses sur le sens de la vie, de l'amour, du savoir...

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0