Contribution de
Livy-Etoile
Beauté   News Beauté  

La manucure inversée, mais pourquoi ?

Dans le genre « trouvons des nouvelles tendances alambiquées », je croyais avoir tout vu tout entendu. Et puis une amie m’a récemment parlé de manucure inversée et j’ai failli m’effondrer, tout en réalisant le plus joli facepalm de toute ma vie. Si vous n’en avez jamais entendu parler, un petit décryptage s’impose.

La manucure inversée, mais pourquoi ? © Christian Louboutin ©
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

La manucure inversée donc (ou flip manucure) est unenouvelle mode en matière de nail artqui consiste à vernir la face interne des ongles. Oui oui, la face interne.Celle qu’a priori on ferait tout pourpréserver impeccable afin d’obtenir un rendu élégant.

Mais enfin, l’élégance, c’est bien connu, c’est dépassé (etmoi, je suis vintage). Du coup,allons-y franchement pour vernir l’intérieur de l’ongle et, cerise sur legâteau, le customiser : paillettes, stickers,mini-diamants… La flip manucure répond apparemment à une règle d’or : nejamais avoir peur d’en faire trop. Il paraît que plus c’est décoré, mieuxc’est. Ca tombe bien, c’est bientôt Noël.

En dépit que ce soit l’idée la plus WTF que j’ai entendudepuis longtemps, je me pose aussi des questions pratiques :
Quelle longueur d’ongles faut-il avoir pour tenter un trucpareil ?
Cela prend il du temps à réaliser ?
N’est-ce pas un peu gênant ?
Et surtout, le rendu n’est-il pas cracra lorsqu’on enlève levernis ? (déjà qu’après une manucure noire, je déplore mes mains demécano…)

Sans surprise, les réponses à mes questions ne m’inspirentguère plus confiance :
Il faut donc des ongles bien longs ou des faux-ongles.Classe évidemment.
La réalisation en institut prend environ 2h ou plus.
Et c’est galère à retirer. Voilà voilà…

Pour le côté gênant en revanche, cela dépendra de ce quevous aurez choisi de mettre sous vos ongles. En bref, un simple vernis avec unmotif peint sera plus confortable qu’une licorne à paillettes. Comment ça,j’exagère ?

Bon, on ne va pas se mentir. Je trouve ça cheap, très complexe pour pas grandchose et globalement assez inutile. Au mieux, ça m’aurait amusé 5 minutes quandj’avais 15 ans, et encore.

Le seul qui relève un peu le niveau selon moi est ChristianLouboutin que, de toute évidence, on n’arrête plus en matière de vernis !Surfant sur la tendance, le créateur sort cet automne sa gamme « Loubi UnderRed » qui consiste, pour 40 €, à se vernir l’intérieurde l’ongle en rouge vif. Comme une semelle de Loub’ tout simplement. Rigolo,non ?
http://eu.christianlouboutin.com/fr_fr/loubi-under-red.html

Reste que cette nouvelle mode nail art me laisse totalement perplexe… Et vous ?

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0