Contribution de
Gallïane Murmures
Culture   Lifestyle  

La neige, ce fléau

Chaque année, c’est la même chanson lorsque trois flocons tombent, c’est la panique en France !

La neige, ce fléau © Pixabay
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

On voit les avertissements à latélé, les alertes météo, les reportages sur le branle-bas de combat dans les communesfrançaises… la France a peur ! Sauf que chaque année, c’est lebordel pour trois fois rien, quelques centimètres de neige, trois voitures quiont glissé dans le fossé, tout ça parce que la DDE ne s’est pas lever asseztôt.

C’est en lisant ce témoignage deMaxime Chattam, le célèbre écrivain français, que j’ai eu la confirmation qu’enFrance, on est vraiment débordé aux premières neiges :

« Jeme méfie toujours des reportages de la télé française a propos de tempêtehistorique à New-York montrant des épiceries vidées. J'ai passé plusieurshivers à NY, vu ces images affirmant que c'était la panique alors que sur placetout allait très bien, NY est habituée. (Les médias aiment grossir...Trouver l'angle dans uneépicerie en manque de stock et donnent dans le sensationnel mais c'est exagéré.)Après je ne dis pas qu'il n'y a pas de gros blizzards, mais ils ont l'habitudeà NY. Il faut voir la réactivité sur place, bluffant. Une nuit je mesuis couché avec les rues sèches, au matin il y avait de la neige jusqu'auxgenoux. A midi tout re-fonctionnait. Efficaces. Chacun prend sa pelle etdégage sa façade et creuse un passage sur le trottoir. La veille, la voirie apréparé le terrain et bosse a l'aube. Il faut les voir ces fourmisemmitouflées à l'oeuvre dès les 1ères lueurs, ce ballet de pelles synchrones,cette énergie de bonnes volontés. Vous avez raison, c'est bien plusefficace qu'en France. Mélange de prévention proactive officielle et deréactivité citoyenne. Pays bâti surla volonté de chacun, ça se sent encore au quotidien, investissement de tous. Mais aussi : tu bosses pas de la matinée : pas desalaire donc tout le monde se bouge de concert, c'est l'intérêt de tous d'agir. »

Je crois que c'est clair, en France, on est non seulement mal organisé mais aussi mais on a tendance à trop attendre des services publiques qui eux-mêmes sont mal organisés ! CQFD

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0