Contribution de
Livy-Etoile
Culture   Musique  

La révélation Christine and the Queens

A moins de vivre dans une grotte, vous n’avez pu passer cette année à côté du phénomène Christine and the Queens aka l’étoile montante de la nouvelle scène pop française…

La révélation Christine and the Queens © Because Music ©
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Et comme je ne vis moi-même pas dans une grotte, j’aidécouvert Christine and The Queens il y a un peu moins d’un an (en retard, jevous le concède), avec le morceau « Nuit 17 à 52 » :
https://www.youtube.com/watch?v=FONX8V7qZlw

Le nom d’artiste étant trompeur, j’ai d’abord cru à unnouveau groupe et puis après l’écoute, la claque. Cette fille, cette Christine(ou Héloïse, de son vrai nom) n’avait rien de franchement commercial mais à laplace, une pureté dans la voix, une force ou peut-être une fragilité : un« plus » artistique indéniable doté d’un joli paradoxe. Il n’en fallaitpas d’avantage pour m’hypnotiser.

Ce que j’aime chez Christine and The Queens, c’est cettefaculté d’appréhender textes et musiques pour en faire quelque chosed’inclassable. On ne saurait dire au fond de quel style il s’agit vraiment maisplutôt que de se découvrir à la va-vite, les morceaux s’écoutent avec attentionet s’apprivoisent. Surfant sur une humeur androgyne et la thématique du genre,la partition est intelligente et osée, décidément peu banale. Pas étonnant quela jeune femme ait décroché en début de carrière des premières partiesprestigieuses telles Lykke Li, The Dø, LillyWood and the Prick ou encore Woodkid.

Forte d’un disque d’or avec l’album Chaleur humainesorti cet été, l’artiste entreprend une tournée en début d’année prochaine. Onla retrouvera notamment à l’Olympia le 6 mars 2015 pour un concert prometteur quiaffiche déjà sold out et où je merendrai évidemment. En serez-vous ?

En attendant, on s’écoute « Saint-Claude »,  l’un des singlesenvoûtants de la demoiselle :
https://www.youtube.com/watch?v=ZzFYmz2lfT4

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0