Contribution de
La rédact'
Culture   Ecrans  

"Le bon, la brute et le cinglé" : encore !

Au dernier festival de Cannes, "Le bon, la brute et le cinglé" a filé un gros de coup de vieux à Indiana Jones. Certainement, le meilleur film d'aventures depuis de nombreuses années.

"Le bon, la brute et le cinglé" : encore !
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Pourquoi y aller ?

Parce qu'au dernier festival de Cannes, "Le bon, la brute et le cinglé" a filé un gros de coup de vieux à Indiana Jones.

Certainement, le meilleur film d'aventures depuis de nombreuses années.

Parce que c'est (attention, j'enfile les adjectifs) : divertissant, fougueux, explosif, époustouflant, drôle, détonnant, bien foutu, virtuose, généreux, puissant, jouissif, spectaculaire, enivrant... bon, j'arrête.

Parce que l'hommage à Sergio Leone ("Le bon, la brute et le truand"), revisité de manière tonitruante, donne une course-poursuite de 20 minutes absolument démentielle

Parce que c'est Noël, et ça c'est votre cadeau cinématographique : une praline à savourer sans modération.

Ça parle de quoi ?

Les années 30 en Mandchourie. Le Cinglé vole une carte aux trésors à un haut dignitaire japonais. La Brute, tueur à gages réputé, est payé pour récupérer cette carte. Le Bon veut retrouver le détenteur de la carte pour empocher la prime. Un seul parviendra à ses fins, s'il réussit à anéantir l'armée japonaise, les voyous chinois, les gangsters coréens... et ses deux adversaires !

Plus d'infos

 

 

Un western oriental de Kim Jee-WoonAvec Jung Woo-Sung, Lee Byung-HunSortie le 17 décembre 2008

Les autres films de décembre qui nous font envie :

Le jour où la Terre s'arrêta

Burn after reading

Caos calmo

Largo Winch

Spirit

Australia

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0