Contribution de
M_Sophie
Mon travail   sexo-psycho  

Le collègue mystère

Le collègue mystère, ce collègue que l’on croise, qui nous attire, sans jamais avoir la possibilité de lui parler. Persister ou renoncer, telle est la question que je me (vous) pose.

Le collègue mystère © Internet
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

J’ai craqué pour CE collègue depuis mon arrivée dans un nouvel emploi. Plutôt mignon, discret, avec ce petit « quelque chose » qui inspire la confiance. Sauf que nous ne travaillons pas dans le même service et aucune de mes collègues ne le connait (même celle qui « connait tout le monde » !). C’est le collègue mystère !  

Après quelques mois à se croiser, je m’interroge. Puisque je n’ai eu aucune occasion de m’en rapprocher « par hasard », faut-il vraiment persister à se demander « et si… » ? Je finis par penser que jamais je n’aurais l’occasion de lui parler, ni même de connaître son prénom. Peut-être est-ce une façon pour le destin de me dire que “ce n’est pas le moment” (et autres excuses que l’on se donne pour justifier ses échecs) ?


Au final, c’est un peu le souci avec les « amours de boulot ». On peut craquer sur des gens que l’on croise pendant des années sans jamais établir le moindre lien. Une façon pour la vie de vous dire “vous pouvez regarder, mais pas toucher”. Frustrant, vous avez dit ?

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0