Contribution de
La rédact'
Culture   Ecrans  

Le discours d'un roi

Le film dont tout le monde parle. Un record de nominations aux Oscars (12) et Colin Firth déjà honoré aux Golden Globes.

Le discours d'un roi
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Pourquoi y aller ?

Pour ce merveilleux acteur qu'est Colin Firth, si longtemps cantonné à des seconds rôles qu'on crût le découvrir quand il interpréta Darcy dans "Le journal de Bridget Jones".

Parce qu'un peu d'Histoire ne vous fera pas de mal, hein !

Parce qu'il s'agit d'un moment peu connu, voire ignoré, de l'Histoire contemporaine. Une histoire dans l'Histoire, en somme. Or, comme le disait Dreyer "Le drame est dans l'intime".

Pour la force de cette histoire justement. Imaginez George VI ce monarque bégayeur et complexé qui ne savait pas s'exprimer en public mais régnait sur un empire de 58 pays et un quart de la population mondiale, alors qu'au même moment Hitler et Mussolini galvanisaient des foules entières par des discours puissants et terrifiants.

Pour l'actrice spécialiste (avec Keira Knightley) des films en costumes : Helena Bonham Carter, l'épouse de Tim Burton révélée par le nostalgique James Ivory dans "Chambre avec vue" en 1986.

Ça parle de quoi ?

Le film raconte l'histoire vraie et méconnue du père de l'actuelle reine Élisabeth.

Celui-ci va devenir, contraint et forcé, le roi George VI, suite à l'abdication de son frère Edouard VII. D'apparence fragile, incapable de s'exprimer en public, considéré par certains comme inapte à la fonction, George VI affrontera son handicap grâce au soutien indéfectible de sa femme et surmontera ses peurs grâce à un thérapeute du langage aux méthodes peu conventionnelles.

Sa voix retrouvée, il réussira à convaincre le peuple anglais de déclarer la guerre à Hitler.

Un moment d'Histoire de Tom HooperAvec Colin Firth, Helena Bonham Carter, Geoffrey RushSortie le 2 février 2011

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0