Contribution de
Anna-Ka
Déco   Bonnes adresses  

Le « ghetto concept-store » du Comptoir Général

Le Comptoir Général a 4 ans mais innove toujours. Preuve en est avec l’ouverture toute récente de son concept-store complètement fou !

Le « ghetto concept-store » du Comptoir Général © Le Comptoir Général ©
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Je suis de celles qui aiment les bars « secrets »,ces bars où il faut un bon pote pour nous y guider la première fois sinon onn’aurait jamais deviné qu’ils étaient là, juste derrière. Ces bars qui offrentquelques effluves de mystère et bien souvent une jolie surprise. Ces bars unpeu underground

De ce fait, j’ai toujours bien aimé Le Comptoir Général,ce lieu improbable niché dans une ancienne étable ; Au programme :des cocktails à tomber et une ambiance exotique, le tout dans un joyeuxfourre-tout. Destination évasion. A chaque désir de dépaysement, je m’y suistoujours retrouvée, autour d’un verre certes, mais aussi avec la furieuse enviede chiner toute la déco qui m’entourait.

Ce que j’ignorais jusqu’en début décembre, c’est que c’estdésormais possible ! Le Comptoir Général a en effet ouvert trèsrécemment son ghetto concept-store où,pour faire simple, tous les objets qui me faisaient tiquer sont à acheter. Unebonne nouvelle qui devrait nous faire voir du pays, quand on sait que le lieu,totalement alternatif, aime mettre en avant la différence et les culturesméconnues.

Du coup, c’est un véritable musée qui est présenté auvisiteur, avec ses expos, ses animations fréquentes, sa bibliothèque et sesboutiques thématiques : je me suis, quant à moi, totalement perdue dans lapartie « disquaire » qui fait la part belle aux vinyles (de superdécouvertes) et vers la friperie aux pièces originales et colorées.

La tendance « ghetto » permet d’ailleurs cette invitationau voyage qui a toujours rendu le lieu unique, par le biais de piècesatypiques.  

Autant s’y rendre au plus vite, repartir avec un morceau du ComptoirGénéral comme si de rien n’était (bon, il faudra le payer tout de même) etne pas oublier de siroter un cocktail ou deux car c’est toujours un bar. Perso,je signe direct. Et vous ?

Les infospratiques :
http://www.lecomptoirgeneral.com/
80 Quai de Jemmapes,
Paris, 10ème

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0