Contribution de
ariane_dollfus
Culture  

Le grand show indien !

Vous n'êtes pas spécialement fans de l'Inde, vous ne portez pas de sari, ne lisez pas Gandhi et ne buvez pas de lassi? Qu'à cela ne tienne, vous allez craquer pour " Bharati ", le grand show indien qui a cartonné à Paris, et vient se poser à Lyon et Lille, avant de revenir très probablement l'an prochain à Paris.

Le grand show indien !
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Lille (Zénith) les 6 et 7 février. Lyon (Halle Tony Garnier) du 8 au 10 février. Loc: FNAC

Vous n'êtes pas spécialement fans de l'Inde, vous ne portez pas de sari, ne lisez pas Gandhi et ne buvez pas de lassi ?

Qu'à cela ne tienne, vous allez craquer pour "Bharati", le grand show indien qui a cartonné à Paris, et vient se poser à Lyon et Lille, avant de revenir très probablement l'an prochain à Paris.

"Bharati" connait partout dans le monde, un succès qui ne se dément pas depuis quatre ans.

Pourquoi ça marche?

Pourquoi s'enthousiasmer pour ces danses indiennes qu'on ne connait pas, pour cette musique traditionnelle qui pourrait sembler criarde? Parce que c'est beau, grandiose et de très grande qualité. Parce que l'histoire de "Bharati" , raconté en français par un narrateur, a le mérite d'être clair et accessible.

On résume

Siddharta, un jeune Indien élevé aux Etats-Unis revient dans son pays d'origine pour son travail. Il y découvre les traditions de son pays, les villes sacrées, les danses et musiques, et surtout Bharati, une fille envoutante qu'il finira non sans mal, par conquérir. Entre temps, on verra une comédie musicale de luxe, où les danseurs jonglent sans souci entre danses traditionnelles superbes, et danses bollywoodiennes très jazzy, voire même hip-hop.

Les filles sont sublimes et les garçons, n'en parlons pas.

Si la chorégraphie les pousse parfois à jouer les "Pom Pom boys" de service, ils restent de toute beauté, vifs et énergiques. Les filles, elles, en saris chatoyants, ondulent avec une grâce indescriptible. Le spectacle est même dans la salle, où le public, jeune et occidental, siffle et crie, emporté par cette troupe de 70 danseurs et musiciens, qui chantent et dansent avec une énergie sidérante.

On sort de là en forme, et avec une bonne résolution : demain, promis, je m'initie à la danse indienne. Demain.....

Ariane Dollfus

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0