Contribution de
LaraClette
Culture  

Le livre du jour : La vérité sur l'affaire Harry Québert, de Joël Dicker

J'ai dévoré et adoré ce premier romain de l'écrivain suisse Joël Dicker, sorti en 2012. A lire de toute urgence !

Le livre du jour : La vérité sur l'affaire Harry Québert, de Joël Dicker © Editions De Fallois
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Pourtant sorti en 2012, ce n'est que récemment que j'ai découvert ce roman à la fois drôle et palpitant : La vérité sur l'affaire Harry Québert. Un livre haletant qu'il est difficile de fermer une fois la première page entamée.

Voici l'histoire en quelques mots : une adolescente pleine de vie, Nola Kellergan, disparaît mystérieusement à la fin de l'été 1975, dans le village paisible d'Aurora, dans le New Hampshire. Une vieille dame, témoin de l'agression de la jeune fille par un homme dans la forêt, est retrouvée gisant dans son sang, sur le sol de sa cuisine. L'affaire est classée sans suite, faute de preuves.

L'intrigue démarre en 2008, à New-York. Marcus Goldman est un jeune écrivain ayant connu la gloire avec son premier roman. Malheureusement, il est pris d'un mal que connaissent bien les auteurs à succès : l'angoisse de la page blanche. D'autant que son éditeur le menace de poursuites judiciaires s'il n'honore pas son contrat en écrivant son deuxième livre. Il est brutalement contacté par son ancien professeur et ami Harry Québert, lui-même auteur prestigieux ayant écrit Les Origines du mal, un véritable best-seller. Ce dernier a été arrêté par la police car un jardinier a retrouvé, enterrés dans son jardin, les restes d'une adolescente tuée en 1975, ainsi que le manuscrit du roman qui a fait sa renommée. Cette adolescente, c'est Nola Kellergan ! Persuadé de l'innocence de son ami, Marcus décide de mener l'enquête pour le disculper et comprendre ce qui a bien pu se passer 33 ans auparavant dans cette petite ville a priori sans histoires qui va pourtant révéler des secrets plus sombres qu'il n'aurait pu l'imaginer.

Une satire de la société et du monde de l'édition

Sur fond de polar, L'affaire Harry Québert dépeint les travers d'une société gangrenée par le mensonge et la cupidité. L'histoire alterne entre présent et flashbacks et met en parallèle les souvenirs des habitants du village et l'enquête judiciaire à l'encontre du vieux professeur inculpé. Le lecteur est sans cesse baladé entre révélations et fausses pistes, déstabilisé par la violence des souvenirs qui rejaillissent trois décennies après les faits. Au-delà d'être un simple thriller à l’efficacité redoutable, ce roman traite avec finesse et humour du monde de l'édition, du marketing et de l'importance de faire un livre qui cartonne avant de faire un livre de qualité. Les personnages paraissent univoques et caricaturaux mais c'est en progressant dans l'intrigue que l'on se rend compte des mensonges et hypocrisies dont ils font preuve à l'égard du personnage principal. En permanence sur ses gardes, le lecteur doit savoir démêler le vrai du faux car les indices glissés ça et là sur le parcours de Marcus Goldman sont autant de pièges qui le ralentit sur sa quête de la vérité.

En somme, La vérité sur l'affaire Harry Québert est un pavé qui se lit d'une traite, tant la trame narrative et les retournements de situation plongent le lecteur dans le désarroi et l'envie irrépressible de connaître l'issue de l'enquête.

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0