Contribution de
scolastike
Mode   News mode  

LE maître du street style, c'est lui !

Bill Cunningham a droit à son hommage ! Depuis près de 50 ans, il écume les rues du monde entier (et particulièrement celles de New York) afin de capturer des styles originaux pour les partager avec toutes les modeuses.

LE maître du street style, c'est lui ! © Richard Press Zeitgeist Films
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Bill Cunningham (Monsieur street style, donc) a droit à son hommage ! Depuis près de 50 ans, il écume les rues du monde entier (et particulièrement celles de New York) afin de capturer des styles originaux pour les partager avec toutes les modeuses.

"We all get dressed for Bill " Anna Wintour, notre Diablesse enchantée a raison, nous nous habillons toutes pour Bill Cunningham.

Photographe reporter depuis plus de 50 ans, Bill écume les rues de New York à la recherche des tenues vestimentaires les plus remarquables.

Publié chaque semaine dans le New York Times, sa rubrique "On the Street" est la base de tout photographe "street styler". Sa deuxième chronique "Evening Hours" relatte les soirées mondaines de la grosse pomme, en somme un book people élégant mais spontané.

Spontanéité, le maitre mot de l'artiste

Bill habite depuis plus de 50 ans dans le même studio de Carnegie Hall, ne mange presque jamais au restaurant et ne se déplace qu'avec son vieux vélo, son seul moyen de transport. Une contradiction entre son style de vie et son métier, les gens qu'il croise ainsi que l'extravagance de son univers artistique.

Pour beaucoup, le monde de Bill est délicieux et délirant.

Il continue d'insérer la mode dans l'univers de New York et dans la ville elle-même.

Un dernier mot de l'artiste : "I'm looking for something that has beauty."

Traduisez : "Je suis à la recherche de quelque chose qui a de la beauté" pour les non bilingues comme moi !

Retrouvé toutes les informations relatives à l'artistes et au film sur www.zeitgeistfilms.com

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0