Contribution de
Gallïane Murmures
Mon couple   sexo-psycho  

Le porno féminin, ça existe ?

Le porno, on en trouve partout, pour tous les goûts. Vraiment ?

Le porno féminin, ça existe ? © Lust Films of Barcelona
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Je me suis posée la questionrécemment, à savoir si l’on pouvait trouver du porno qui s’adresse réellement àun public féminin et disons que je me suis heurtée à un certain vide.

Certes, il y a bien quelquesréalisatrices sensées être féministe. Je dirais plutôt féminines car quand jevois les œuvres d’Ovidie, pour ne citer qu’elle, je ne vois aucune différenceentre sa vision du porno que celle de Marc Dorcel. Sans être de mauvaise fois,à part quelques petites différences, que ce soit d’un point de vue du scénario,de la mise en scène ou de la réalisation, je ne suis pas convaincue par l’attraitde ces films porno féminins.

En faisant quelques recherches unpeu plus pousser, j’ai découvert qu’il existait bel et bien un style de pornobeaucoup plus féminin, s’adressant à un public féminin appréciant le porno,mais pas la vision masculine du genre et sans pour autant tomber dans lesclichés féministes ou lesbiens.

J’ai donc trouvé Erika Lust etLucie Blush, des réalisatrices de porno qui orientent celui-ci vers le plaisir,la jouissance féminine, avec des images beaucoup plus léchées (oui bon, elleétait facile celle-là !), un style plus artistique et sensuel, moinsvulgaire et surtout plus réaliste. Dans des mises en scène tout en douceur (oupresque), le désir féminin, les corps non formatés et la diversité des types derapport sont est au cœur de ce porno féministe. On peut évidemment trouver encore beaucoup à redire sur ce type de porno qui n'est certainement pas encore le meilleur, mais on ne peut que saluer les efforts réalisés.

A voir ne serait-ce que parcuriosité !


 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0