Contribution de
clementine25
Culture   Lifestyle  

Le rugby expliqué aux filles

Le rugby, on en parle beaucoup, mais je ne sais toujours pas comment ça marche ! Alors, j'ai rencontré un joueur, un vrai, pour qu'il m'explique tout !

Le rugby expliqué aux filles © Abacapress
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Prenez :

- un ballon ovale- deux équipe de 15 joueurs- deux mi-temps de 40 minutes

Et vous obtenez 80 minutes de courses et d'actions intenses...

Maintenant, jetons un coup d'oeil aux dieux du stade :

Qui sont les "Popeyes" de l'équipe ?

Les "avants" (numérotés de 1 à 8) sont les plus forts ! Véritables armoires à glace, ils rentrent dans le tas et n'ont pas peur de perdre un œil ou une dent. On trouve les piliers, le talonneur, les deuxièmes et troisièmes lignes.

Qui sont les "Speedy Gonzalez" ?

Les "arrières", plus fins et plus rapides ! Ces bolides portent les numéros 9 à 15.

En gros, les "avants" font le ménage, attrapent le ballon, le passent aux "arrières" qui s'occupent d'aller marquer des points.

Comment je marque des points ? Avec TOUT mon corps...

Pour marquer, les joueurs disposent de leurs mains, de leurs pieds et même de leur tête !

Les rugbymen ont pour mission (oui, oui ils l'ont accepté) d'avancer vers la zone du but adverse en se faisant des passes vers l'arrière.

Si je triche, je suis punie ?

Evidemment, bande de petites coquines!

Si jamais un petit malin décide de faire une passe en avant, la sanction ne se fait pas attendre : mêlée pour tout le monde ! Enfin juste pour les 8 "avants" des deux équipes qui s'entremêlent pour montrer qui est la plus forte et récupérer le ballon.

L'essai, je veux bien essayer ! Mais essayer quoi au juste ?

Essayer d'arriver à plaquer le ballon contre le sol, derrière l'en-but (la ligne de but du camp adverse) ! C'est ce qu'on appelle marquer un essai et ça fait gagner 5 points !

Transformation Power Rangers, ah non c'est pas ça ...

Ensuite, l'essai est transformé. C'est à dire qu'on shoote dans le ballon pour le faire passer entre les deux poteaux adverses et au-dessus de la barre transversale. La transformation rapporte 2 points supplémentaires.

Pour toutes les têtes en maths, un essai peut donc rapporter jusqu'à 7 points, pas mal non ?

Maintenant, le drop ! Attends, tu sais pas ce que c'est qu'un drop ?

On peut également transformer une pénalité, c'est le même principe : un bon coup de pied et c'est 3 points pour l'équipe. Sinon, durant le match, pour 3 points supplémentaires, on peut faire rebondir le ballon avant de donner un coup de pied dedans, ça s'appelle un drop !

Vous voilà parées pour regarder ET comprendre un match de rugby, merci qui ?

Petit lexique pour aller plus loin :

La maul : protection humaine du porteur du ballon de la part de ses coéquipers ;Le ballon mort : le ballon est sorti en touche derrière la ligne d'en-but ;Le raffut : non, il ne s'agit pas de faire du bruit mais du joueur qui se sert de son bras pour protéger le ballon et écarter l'adversaire.

Remerciements à Marc Chevallier - Vice président du Comité Départemental des Hauts-de-Seine de Rugby, Président du ESN Rugby (Club de Rugby de Nanterre) et ancien joueur du Racing

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0