Contribution de
Ginny_Mezerette
Culture  

Le temps d'un voyage en bus

Une autre façon de découvrir une ville qu'on pensait connaître par coeur.

Le temps d'un voyage en bus © LR
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne


S'il y a bien une chose que je déteste à Paris, c'est le métro. D'accord, c'est pratique, ça permet d'aller n'importe où plutôt rapidement. Mais c'est également un espace toujours bondé, bruyant, sale, qui sent terriblement mauvais… Bref, typiquement le genre d'endroit que je déteste.

Résultat, pour passer le moins de temps possible sous terre, j'ai décidé de tester une nouvelle alternative de transports en commun : le bus. Pour moi, il n'y a que des avantages. Pas la peine d'aller sous terre, moins de monde, des trajets très aidés par les voies réservées… Même si le trajet est parfois un peu plus long, je trouve cela nettement plus agréable.

Et le paysage parisien n'y est pas pour rien. Au fil de mes trajets en bus, je redécouvre des monuments de la ville que j'en étais presque venue à oublier. Le temps d'une balade, le nez collé contre la vitre, je redécouvre les quais, la pyramide du Louvre, la Tour Eiffel ou encore l'Arc de Triomphe.

Ce que j'aime le plus ? Prendre le bus de nuit, et découvrir la ville dans son habit de lumière. J'y retrouve le Paris que j'aime, celui aux rues vides, calmes, à l'architecture incomparable. Paris, c'est peut-être comme ça que je l'aime le plus. La nuit, à ma fenêtre, à jouer les touristes. C'est à dire quand je peux prendre le temps de l'apprécier.

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0