Contribution de
laura75
sexo-psycho  

Les 5 huiles essentielles à glisser dans ma trousse à pharmacie

Il existe presque autant d'huiles que de petits bobos à soigner. Mais puisque notre armoire à pharmacie et notre budget ne sont pas extensibles à l'infini, j'ai sélectionné pour vous un best-of des "huiles à tout faire".

Les 5 huiles essentielles à glisser dans ma trousse à pharmacie
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Il existe presque autant d'huiles que de petits bobos à soigner. Mais puisque notre armoire à pharmacie et notre budget ne sont pas extensibles à l'infini, j'ai sélectionné pour vous un best-of des "huiles à tout faire".

1. La lavande officinale

Si on ne devait en garder qu'une, ce serait celle-là. C'est bon pour : les problèmes de peau type plaie, petite brûlure ou irritation (elle a des vertus cicatrisantes), les douleurs musculaires comme les crampes ou les contractures (elle détend les muscles) ou encore les problèmes de circulation (elle est légèrement anticoagulante). En plus elle a des propriétés antiseptique et antidouleur (utiles en cas de maux de dents ou de tête).Comment je l'utilise ? Comme c'est l'une des huiles les plus inoffensives, on peut utiliser directement quelques gouttes sur la peau en massage (en cas de petite brûlure ou de crampe par exemple) ou la diluer dans une huile de massage ou l'eau du bain.

2. La lavande aspic

C'est l'incontournable de notre trousse de secours en été .C'est bon pour : les brûlures, les piqûres d'insectes ou de méduses et les morsures d'animaux (serpents par exemple) car elle est antitoxique et antivenin.Comment je l'utilise ? On peut l'utiliser directement sur la peau. En cas de petite brûlure ou de piqûre, on étale tout de suite 1 ou 2 gouttes et on renouvelle tous les quarts d'heure pendant une heure, puis 3 fois dans la journée. Ce qui n'empêche pas de consulter s'il s'agit d'une piqûre de guêpe ou d'une morsure de serpent.

3. La menthe poivrée

D'abord elle sent bon et en plus elle sert à plein de choses.C'est bon pour : calmer la douleur après un choc (et limiter le bleu ou la bosse par la même occasion), bien digérer et soigner les maux d'estomac ou encore atténuer la migraine et les symptômes prémenstruels. Comment je l'utilise ? Elle peut irriter la peau donc en cas de choc, on applique seulement une goutte ou deux sur la zone touchée (mais on évite le visage chez les enfants). Si on a une migraine, on peut masser les tempes et le front avec deux gouttes ou en imprégner des compresses humides. Et pour l'estomac et la digestion, on avale une ou deux gouttes directement sous la langue ou dans une cuillère à café de miel.

4. Le giroflier

C'est notre alliée en attendant la visite chez le dentiste.C'est bon pour : les maux de dents et tous les problèmes de bouche (aphtes, abcès...) car il est antiseptique et anesthésiant.Comment je l'utilise ? On verse une goutte sur un coton-tige ou le bout du doigt et on masse doucement l'endroit où on a mal ou la zone infectée. On peut aussi se faire un bain de bouche en la diluant dans de l'eau tiède. Mais attention, on ne l'utilise jamais plus d'une semaine d'affilée.

5. Le ravintsara

C'est celle qui nous protège contre les petits maux de l'hiver.C'est bon pour : prévenir et éviter l'aggravation des rhumes et de la grippe grâce à ses propriétés immunitaires et antivirales. Elle aide aussi à dégager le nez et facilite la toux.Comment je l'utilise ? Elle n'est pas toxique, donc on peut avaler une goutte versée sur un morceau de sucre, s'en faire une inhalation ou se masser le dos et la poitrine. On peut aussi en respirer quelques gouttes une heure par jour grâce à un diffuseur d'huiles essentielles.

Où les acheter ?

- En pharmacie- En magasins spécialisés dans le bien-être :Kiria ( www.kiria.com )Résonances ( www.resonances.fr )- Sur Internet : www.aroma-zone.com (pour une offre très complète).

Bon à savoir

- Les huiles essentielles sont super concentrées et à manipuler avec précaution car à trop haute dose, elles peuvent avoir des effets indésirables. Donc on respecte le nombre de gouttes et l'utilisation recommandés (par exemple par notre pharmacien). - On évite aussi de les utiliser lorsqu'on est enceinte ou qu'on allaite et on reste très prudente pour les enfants de moins de 6 ans.

A lire : "Ma bible des huiles essentielles", Danièle Festy. Aux éditions Leduc S.

 

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0