Contribution de
Camillemomille
sexo-psycho  

Les bienfaits du massage

Le massage existe depuis des milliers d’années, au sein de cultures très différentes. Qu’il soit suédois, californien, thaïlandais, asiatique avec le shiastu, indien via l’ayurveda, ou polynésien avec le lomi-lomi, l’objectif reste le même : faire du bien au corps, et à l’esprit.

Les bienfaits du massage © yoga-ayurveda.be
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Le massage, outre ses bienfaits sur la détente musculaire et la peau, a bien d’autres bénéfices. Se faire masser est une expérience à part entière, donner un massage est aussi quelque chose de très enrichissant. Lors d’un massage, il se créé un réel lien entre donneur (la personne qui masse) et receveur (celle qui est massée).

Et pour cela, pas besoin d’avoir des techniques très poussées ni un diplôme en massothérapie : n’importe qui peut, avec un peu de temps et de sensibilité, faire un massage très agréable. Si l’envie vous prend de commencer à masser chez vous (votre partenaire, ou vos amis), voici quelques petits conseils :

- Prévoir un lieu calme, et le préparer pour la relaxation

Une pièce isolée du bruit, une chambre ou n’importe quel endroit au calme fera l’affaire. Lumières tamisées, n’hésitez pas à faire brûler des bougies parfumées (pas trop) pour créer une atmosphère propice à la détente. Mettez une musique d’ambiance, du piano ou tout autre musique sans paroles pour ne pas occuper l’esprit pendant le massage. Enfin, faites en sorte que la température de la pièce soit suffisamment élevée pour que la personne massée n’ai pas froid (22 à 25°) – il est plus facile de masser une personne nue, vous pouvez effectuer des mouvements plus larges et plus doux qu’avec une couverture qu’il faut déplacer à chaque partie du corps.


- Masser sur une table, ou au sol

Il n’est pas recommandé de masser sur un lit – les mouvements sont peu fluides, on a du mal à tourner autour du receveur, et le matelas qui s’enfonce n’est pas idéal pour le corps.

Si vous pouvez vous procurer une table de massage c’est le mieux, sinon indstallez vous au sol sur un tapis et des couvertures moelleuses, ou sur un tatami


- Avoir la bonne huile

La plupart des huiles vendues dans le commerce sont des huiles massantes « hydratantes » qui pénètrent très vite. Si elles peuvent correspondre à un besoin professionnel, il est plus facile de commencer à masser avec des huiles naturelles plus « grasses » qui resteront sur la peau et faciliteront le toucher. On trouve ces huiles dans des magasins spécialisés ou sur internet ; sinon vous pouvez aussi masser avec de l’huile végétale bio : huile de coco, huile de canola, huile de pépins de raisins, huile de carthame – à laquelle on ajoutera quelques gouttes d’huiles essentielles de lavande (par exemple) pour favoriser la détente.


- Écouter l’autre

On peut regarder sur internet pour quelques techniques de basses, ou dans des livres (comme le très bon « Massages du Monde » chez Hachette), mais la première règle est d’écouter le corps de l’autre. Commencez avec des mouvements doux, sans trop de pression. Découvrez les différents muscles, les os, les organes. Il n’est pas nécessaire d’appuyer fort ou de travailler les muscles en profondeur pour donner un massage agréable, et c’est même mieux d’éviter lorsqu’on débute.

Par la suite, le receveur pourra vous donner des retours sur les sensations procurées par votre massage. C’est par l’échange qu’on fait évoluer ses techniques et qu’on apprend.

- Donner une intention

L’intention mise dans le massage est fondamentale. Avant de commencer à masser, visualiser quelle énergie vous souhaitez donner au receveur. De la tendresse ? De la chaleur ? De la sensualité ? Il est important d’être dans le massage, et de ne jamais perdre de vue le lien avec le receveur – un massage trop mécanique se ressentira toujours.

À vous maintenant d’explorer !


 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0