Contribution de
Albane_R
Accessoires   Mode  

Les collants en folie

L'initiative de la gambettes box a plutôt du bien fonctionner puisque depuis, on ne s'imagine plus passer l'hiver sans son collant fantaisie.

Les collants en folie © Calzedonia ©
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Plumetis,dentelle, motifs géométriques, animaliers ou encore coloris flashy, ils sontnombreux ceux à avoir détrôné le sempiternel collant noir uni. Une aubaine pourtoute fille à l'allure féminine et en quête de nouvelles idées looks. Mais sice n'est pas pour déplaire, comment se faire un jeu de jambes du tonnerre etune tenue assortie ? 

- Et bien déjà en évitant l'overdose de motifs,pardi. J'use surtout des collants fantaisie avec une robe/un short unis ou, lecas échéant, munis d'un imprimé très discret.

- Le combo rayures/pois n'est pas envisageable.Par conséquent, la robe marinière et les jambes plumetis, c'est un couple quidoit se séparer.

- J'ai quelques "basiques" que jerenouvelle souvent: plumetis, résille dentelle, une ou deux couleurs vivesunies pour ma part. À vous de trouver les vôtres !

- Je ne mets pas de la fantaisie dans toutes lessituations. Et surtout je réfléchis avant. J'ai beau adorer mon collant Totoro,il m'est avis que ça passerait moyennement en entretien d'embauche. (Bon ok,sauf chez Ghibli).

- Je garde précieusement les imprimés résilles(aujourd'hui la résille se décline en variations originales pour un renduajouré au top) pour de grandes occasions comme les fêtes de fin d'années, lesanniversaires, et globalement les soirées habillées. Avec une petite robenoire, c'est chic à souhait. 

- Avec les collants colorés, j'évite de porterune tenue de la même couleur (non au total look !) mais je préfère desassociations bienvenues comme le noir/bleu électrique, le kaki/Bordeaux, lerose/bleu marine.
Bon à savoir: avec une tenue noire sobre, tousles motifs et coloris sont autorisés. Pratique, non ?

- Je choisis les imprimés du collant en fonctionde l'état d'esprit de la tenue. Par exemple, un collant glamour (genre modèlecouture ponctué d'un nœud) accueillera une tenue dans la même veine. Alorsqu'avec les silhouettes de chats en nylon, je préfère le style kawaï.

- Enfin le collant doit être pensé avecdétachement. C'est l'accessoire qui va filer, se trouer et ce, en souvent moinsd'une journée. Du coup, je me fais plaisir, le porte jusqu'à épuisement mais nele regrette jamais. (J'évite tout de même les mailles trop fragiles : le coupde l’ongle mal limé et du fil tiré juste au moment de l'essayage, ce n'estjuste pas envisageable).

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0