Contribution de
Monessa
Lifestyle   Culture  

Les incivilités me rendent dingues

Dans la vie, je suis plutôt cool, mais s’il y a bien un truc qui me sortir de mes gonds, ce sont les incivilités quotidiennes.

Les incivilités me rendent dingues
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

La propension des gens à être des sombres crétins m’exaspère au plushaut point. Le manque d’éducation et de savoir-vivre est certainement le défautqui peut me rendre complètement folle. A commencer par le non-respect desespaces publics.

Par exemple, les propriétaires de chiens qui ne ramassent pas lesdéjections de leur animal de compagnie. Les trottoirs minés de crottes sont unfléau. Dans certains pays comme la Hollande, on n’hésite pas à faire payer desamendes de 60€ minimum pour toute personne prise en flagrant délit.

Dans le même genre et je me demande même si ce n’est pas pire, leshommes qui urinent dans les coins en ville. C’est non seulement immonde, maisaussi et surtout indécent. La plupart du temps, on se retrouve toujours àapercevoir sans le vouloir un bout de leur appendice. Et tout comme pour lesanimaux, merci bien pour l’odeur et la pollution de nos trottoirs. Eux aussidevraient se faire verbaliser.

A cela, ajoutons les fumeurs. Incapables de jeter leurs mégots dansdes cendriers ou des poubelles, on retrouve régulièrement leurs crasses sur lespelouses où l’on va gentiment pique-niquer les dimanches après-midi, sur laplage pendant les vacances, jusque dans les halls d’immeuble, voire dans lesascenseurs. Et je ne vous parle pas de ceux qui fument tout de même dans lesespaces inappropriés malgré les interdictions !

Notons également ceux qui se pensent seuls au monde, notamment dansles transports en communs et qui téléphonent haut et fort pour que tout lemonde profite de la conversation.

Je n’aborderai même pas le sujet des déchets qui jonchent les rues,les fossés ou nos forêts, à croire que les villes ne mettent pas de poubelles àdisposition… le manque d'éducation me déprime trop !


 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0