Contribution de
laura75
sexo-psycho  

Les pertes blanches, c'est normal ?

On a toutes des questions gênantes qui nous trottent dans la tête mais qu'on n'ose pas poser à voix haute, même à notre médecin. Même si c'est son métier, ça coince. Dans le genre, il y a celle-là.

Les pertes blanches, c'est normal ?
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez1
Je m'abonne

On a toutes des questions gênantes qui nous trottent dans la tête mais qu'on n'ose pas poser à voix haute, même à notre médecin. Même si c'est son métier, ça coince. Dans le genre, il y a celle-là.

"Ces traces blanches au fond de ma culotte, c'est normal ?"

On a posé la question pour vous à Brigitte Letombe, gynécologue.

Des sécrétions normales et même indispensables !

On appelle ces traces des "leucorrhées" ou "pertes blanches". Elles peuvent provenir de sécrétions vaginales, de la desquamation de la muqueuse vaginale un peu avant les règles ou de la glaire qui apparaît au moment de l'ovulation. Et elles sont tout aussi normales et indispensables que la salive dans la bouche !

En général, elles sont peu abondantes et n'ont pas vraiment d'odeur. Et même si on parle de pertes "blanches", elles peuvent être transparentes ou légèrement colorées et laisser des traces un peu jaunâtres au fond de la culotte.

C'est lié aux hormones

Toutes les femmes en ont. Comme ces pertes sont liées aux sécrétions hormonales, elles apparaissent dans les années qui précèdent les premières règles et disparaissent à la ménopause, lorsqu'on sécrète moins d'œstrogènes. Du coup, leur aspect varie aussi selon la période du cycle menstruel et peut changer lorsqu'on prend un traitement hormonal comme la pilule.

Pas de quoi s'inquiéter, sauf si...

Si les pertes deviennent très abondantes et épaisses, si elles changent de couleur (et deviennent brunâtres ou verdâtres par exemple) ou qu'elles sentent fort et si en plus, on a des démangeaisons, des sensations de brûlures, des douleurs... Il faut consulter !

Rien de grave mais ça peut être le signe d'un déséquilibre de la flore vaginale, d'une infection ou d'une mycose . Le médecin pourra établir le diagnostic et nous donner un traitement adapté (par exemple des antibiotiques en cas d'infection).

Sinon, aucune inquiétude ! Il ne faut surtout pas chercher à s'en débarrasser, par exemple en lavant trop cette zone ou en pratiquant des "douches vaginales". Ca pourrait même gêner la bonne lubrification du vagin !

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
1 commentaire(s)
Anonyme - 05/11 à 21:03

Les pertes blanches n'est qu'un phénomène pour se débarrasser des cellules mortes et des éléments inutiles pour le corps.

Signaler un abus
Commentaire(s) : 1