Contribution de
chloe_cast
Maman   sexo-psycho  

Les petits aussi ont leur boîte de nuit !

Vous pensiez que les discothèques étaient réservées aux adultes ? Aujourd'hui, même un enfant de 4 ans peut s'éclater sur le dancefloor ! Comment ? Grâce à l'arrivée d'établissements d'un nouveau genre qui invitent les plus jeunes à tester leurs pas de danse dans une ambiance 100% clubbing. Décryptage !

Les petits aussi ont leur boîte de nuit !
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Ca vient d'où ?

Comme souvent, la tendance vient de l'autre côté de l'Atlantique. Une jeune maman a eu l'idée d'organiser une fête pour son fils et ses petits camarades dans la discothèque de son patron. Musique mixée, son adapté aux petites oreilles, buffet bio ... Devant le succès de l'événement, d'autres parents ont réclamé ces virées en boite pour leurs bambins et le concept s'est étendu à tout le pays, puis à l'Europe.

Et en France ?

La première Babydisco a été lancée en septembre 2008 à Paris, au Palais de Tokyo . Les mercredis, samedis, et dimanches après-midi, les enfants de 4 à 7 ans sont invités à goûter aux joies des boites de nuit.

Au programme : ateliers dirigés par des chorégraphes, musique électro revisitée afin de plaire aux plus petits, gymtonic dynamisante... le tout autour d'un drink acidulé et bien sûr sans alcool !

En province, l'offre en est encore à ses balbutiements. Au Havre, le Shato, la "discothèque pour les petits", organise des mini-fiestas les mercredis et samedis après-midi.

Pourquoi ça marche ?

Selon certains, l'objectif de ces boums nouvelle génération est de donner aux enfants l'occasion de s'amuser tout en leur ouvrant l'esprit. "Ca change de la musique qu'on leur matraque, déclare une maman à la sortie de Babydisco.

Les petits s'éclatent vraiment et sont super fiers d'imiter les grands tout en se cultivant !"

D'autres n'ont pas encore franchi le cap mais regardent ce nouveau concept d'un bon œil. "Je trouve que c'est pas mal... En fait, ça sert de garderie en chanson !, avoue Isabelle, accompagnée de son fils. Ca reste une activité comme une autre."

Une activité bien adaptée aux enfants ?

Malgré le succès de ce phénomène encore très parisien, certains parents ne cachent pas leurs doutes. "Je vais peut-être paraitre complètement rétrograde mais je pense que les enfants ont des trucs bien plus épanouissants à faire", affirme l'une. "Ca ne me choque pas qu'on leur permette de remuer leur popotin, avoue l'autre, mais pourquoi leur apprendre à singer les plus grands ?"Récemment, un psychologue américain spécialiste des troubles familiaux a défendu cette thèse : "On fait grandir les enfants trop vite. On les expose à trop de choses, trop jeunes, et ça n'est pas dans leur intérêt." Pourtant, à en croire les responsables de la Babydisco, "les enfants se transforment en roi et reine de la piste et partent avec réticence en fin de séance !"

Alors, initiative géniale ou manque flagrant de jugement parental ? La réalité se situe probablement à mi-chemin...

Baby Loves DiscoLe précurseur américain qui organise ses " parties " dans près de 30 villes des Etats-Unis mais aussi au Japon, en Suède ou au Royaume-Uni ! http://www.babylovesdisco.com/

BabydiscoSéances pour les 4/7 ans, les mercredis, samedis et dimanches - Dernières séances le 4 janvier 2009Réservation par Internet - www.palaisdetokyo.com De 8 à 12 euros - Palais de Tokyo - 13, Avenue du Président Wilson, Paris

Le ShatoSéances pour les 6/11ans, le mercredi et le samedi, de 14h à 16h - 5 euros6 Place Léon Meyer, Le Havre

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0