Contribution de
HelloPuppy
Geekette   Culture  

Les réseaux sociaux et leur racisme ambiant ...

Si comme moi vous êtes exaspérées de voir nombre de messages racistes fleurissant sur les réseaux sociaux, alors bienvenues au club !

Les réseaux sociaux et leur racisme ambiant ... © AFP - ALEXA STANKOVIC
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

“Qu’ils retournent chez eux ces migrants !”, “Non mais de toute manière, ils veulent juste profiter de nous”, “C’est bien fait qu’ils crèvent dans les mers !” et encore, ceci n’est qu’un minuscule panel de commentaires que j’ai pu lire sur les réseaux sociaux, et en particulier Facebook.


Sous prétexte qu’on peut dire tout, sous prétexte que le voisin ne viendra pas nous taper car c’est virtuel, sous prétexte d’anonymat pour certains, les gens se déchaînent à coups de commentaires racistes, incitant à la haine d’autrui. Et ça me désole. Je dirai même que ça me donne envie de vomir.


Comment peut-on être aussi haineux envers les autres ? Comment peut-on être aussi stupide pour croire toutes les âneries et les amalgames que l’on peut lire sur les nombreuses pages prônant “La France aux Français” ? Que font les réseaux sociaux pour empêcher la publication de toutes ces publications haineuses, surtout que quand on signale ces fameuses pages, ils ne font rien ?


J’ai souvent envie de répondre aux gens qui commentent en leur disant que ça leur ferait pas de mal d’aller à l’école, de réapprendre l’Histoire de France, les croisades, les colonies, la Seconde Guerre Mondiale, le nazisme, etc. car je crois que ces cours sont partis bien loin pour certains...


J’en profite pour dire à tous ceux et toutes celles qui se prônent expert(e)s en géopolitique et qui refont le monde “à leur couleur” : vous pensez que c’est facile ? Si cela l’était, vous croyez que la situation serait la même aujourd’hui ?


Et au lieu de se déchirer entre peuples, si on s’unissait plutôt contre les vrais coupables ? Ceux qui massacrent des petits bouts de choux à des milliers de kilomètres de chez nous, ceux qui violent les femmes et en font leur esclave sexuelle ? Battons-nous sur les réseaux sociaux contre eux plutôt et restons soudés entre êtres humains, sans distinction de couleur de peau !

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0