Contribution de
Livy-Etoile
sexo-psycho   Mince Alors !  

Les trucs à savoir quand on a un lapin

Il y a quelques années, je me suis demandée : « Et si j’adoptais un lapin ? » Il en fut ainsi. Et depuis, c’est un festival permanent de pitreries.

Les trucs à savoir quand on a un lapin © Livy Etoile ©
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Quand on adopte un lapin en effet, on se préoccupe de sonconfort, de sa santé. On se renseigne sur des questions« sérieuses ». Le faire stériliser ou non ? Comment faire ensorte qu’il ait un habitat confortable ? Comment aménager sa cage ?Bref, on veut faire les choses bien. Mais qu’en est-il du quotidien ? 
Pour ma part, j’ai vraiment tout appris au fur et à mesure,allant de surprises en facéties. Et en réalité, bien loin des questions d’ordrepratique, j’ai surtout découvert un nombre infini de petites anecdotes.Enjoy !

Bonne nouvelle, le lapin est un animal propre. Mauvaisenouvelle, il apparente les housses de couette à sa litière.

On dit du lapin qu’il n’est pas très intelligent, ce qui estfaux. Il vous le prouvera notamment pour vous feinter dès qu’il en aural’occasion.

Vous aviez des plinthes en bois parce que c’est plusesthétique ? Dites leur adieu.

Non, le lapin n’est pas un animal psychopathe oupossédé: il a juste plusieurs quarts d’heure de folie par jour ;rassurez-vous, le reste du temps il pionce.

Vous ne pourrez pas décemment affirmer être l’heureusemaîtresse d’un lapin tant que celui-ci n’aura pas mangé une robe, un sac à main(le plus cher) et votre paire de chaussures favorite.

Vous aimez votre matos Apple ? Le lapin aussi. Surtoutles câbles.

J’espère que vous avez un sens de la déco rustique caril ne sera pas rare de retrouver de la paille ou du foin partout où le lapinira. Jusque dans votre lit. Mais bon, c’est très tendance ce petite côtéchampêtre.

C’est mieux pour vous si vous êtes couche-tard parce que lelapin oui. Et globalement, il fera tout pour que vous le deveniez aussi.

Si vous ne trouvez pas votre animal, cherchez-le dans lesrecoins « à bêtises »: sous le lit ou dans votre dressing parexemple. Il adoooore les placards, pourvu qu’il y ait quelque chose à se mettresous la dent.

Le lapin n’est pas câlin quand vous en avez envie ou besoin.En revanche, il le devient intensément lorsque vous êtes à la bourre pour leboulot, vous préparez pour votre rencard ou allez vous coucher.

Le lapin n’est pas si craintif qu'il n'y paraît : si vous avez des invités,il viendra les voir et s’imposera… en rongeant leurs vêtements et en lespoussant du bout de son museau. Le message est clair : « Dégage !Ici c’est chez moi. »

Il faudra vous habituer de la part de vos proches à desblagues récurrentes (et bien lourdes) du genre « Mange-le » ou alors« Comme tu as un lapin, j’ai apporté la moutarde». Sans commentaires.

Le lapin est auto-nettoyant a priori mais peut aussi jouer les grosses feignasses : ilattendra donc que vous le brossiez tous les jours plutôt que de faire sa muetout seul.

A l’image de Pan-Pan dans Bambi, un lapin taperégulièrement des pattes arrières. Mais en vrai, ce n’est pas pour être mignon.Il indique juste son mécontentement voire sa colère.

Enfin sachez-le : pour faire fuir le lapin, on n’aencore jamais trouvé meilleure solution que l’aspirateur et le sèche-cheveux.

Ah oui, une dernière petite chose. Mon lapin, j’en suisdingue. Vraiment.

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0