Contribution de
Lily_Mars
Psycho   sexo-psycho  

Lettre ouverte aux chauffeurs de taxi

Parce que depuis quelques jours, la situation est tout simplement intenable.

Lettre ouverte aux chauffeurs de taxi © DR
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Chers Chauffeurs de taxi,

Vous l'aurez remarqué, depuis quelques jours, c'est le bordel. Les routes sont bloquées, des voitures vandalisées, des gens insultés...

Pourquoi ? A cause d'Uber. Ou plutôt d'UberPop, un service que vous jugez déloyal. Ce que je peux totalement comprendre, parce que je suis d'accord avec vous. D'ailleurs, le service est considéré comme illégal, donc je ne vois pas vraiment pourquoi les gens continuent à l'utiliser. Et comme je suis pour le droit de grève, en soit, ça ne me dérange pas plus que ça que vous arrêtiez de travailler quelques jours.

Ce qui m'embête beaucoup plus par contre, c'est tout ce qui se passe au tour. Les blocages par exemple, alors qu'il y a plein de jeunes ados stressés qui passent leur brevet, et que certains sont arrivés en retard aux épreuves à cause de vous. Ça m'embête pour tous les gens qui ont raté leur avion à cause de vos blocus autour des aéroports. Alors qu'ils avaient peut-être des rendez-vous urgents, de la famille à voir ou tout simplement des vacances dont ils voulaient profiter.

Ce qui m'embête aussi, ce sont les violences. Verbales, d'abord. Comme toi, chauffeur de taxi à proximité d'Opéra, qui m'a traité de salope en me voyant monter dans un Uber. En même temps, vu le panneau "en grève" collé à ton pare-brise, je n'avais pas trop le choix, si ? Et puis les violences physiques, ça aussi, ça m'embête beaucoup. Comme mon collègue qui s'est pris des oeufs dans la figure à l'aéroport, ce chauffeur de VTC qui a été tabassé.

Manifester pour ses droits, c'est bien. Mais la violence n'est absolument pas utile. Et croyez-moi, vos revendications seront bien mieux écoutées dans le respect.

Bien cordialement.

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0