Contribution de
lilideco
Déco   Inspirations  

Ma déco gratis sur le Net

La récup', c'est tendance, c'est écolo et c'est pas cher. La preuve : mes copines ont trouvé sur des sites de dons entre particuliers de quoi meubler leur appart', sans dépenser un euro ou presque.

Ma déco gratis sur le Net
fezzrzr
Taille du texte : A A A
Imprimer
Réagissez
Je m'abonne

Stéphanie, 24 ans, Paris :

J'ai découvert Freecycle par une amie branchée développement durable , quand j'ai emménagé dans mon appart. A l'époque, entre le loyer, la caution et le reste, j'étais fauchée. J'ai tout de suite accroché à l'état d'esprit du site et j'ai pu récupérer grâce à lui un canapé, des bouquins, un mixeur et un steppeur, entre autres... Le truc, c'est qu'il faut prendre son temps car il n'est pas toujours facile de tomber pile sur ce dont on a besoin. Ou alors il faut être tout le temps devant son ordi ! J'ai connu quelques galères aussi : des objets réservés qui étaient déjà partis quand j'arrivais chez les gens ou des personnes qui ne se sont jamais venues chercher ce que je leur avais mis de côté. Mais rien de dissuasif, je reste une inconditionnelle !

Ce que j'adore sur Freecycle, c'est qu'on trouve vraiment de tout : des places de ciné, des pots de yaourts vides...

Un jour, j'ai même récupéré une ventouse. Mon lavabo s'était bouché le matin même, la donneuse habitait près de chez moi... et hop, ça m'a économisé une bouteille de Destop. Quasiment tout trouve preneur. Enfin presque, parce que le canapé que j'avais récupéré n'a convaincu personne un an plus tard, quand j'ai piqué celui de ma copine... J'ai dû me résoudre à le laisser aux encombrants. Avec le recul, c'est surtout ça que Freecycle a changé chez moi : avant, je jetais sans me poser de questions. Aujourd'hui je me dis toujours que ça peut servir à quelqu'un et au final, je préfère donner.

Caroline, 28 ans, Paris :

J'ai commencé en tant que donneuse : cela faisait quelque temps que j'essayais de vendre mon bureau sur eBay pour 30 malheureux euros sans résultat. J'ai fini par me dire que je n'étais pas à quelques euros près et qu'il valait mieux que je le donne s'il pouvait rendre service à quelqu'un. J'ai déposé une annonce sur Freecycle et dès le lendemain un homme est venu le récupérer. Il m'a expliqué qu'il meublait tout son bureau avec des dons et qu'il était super content.

Moi, ça m'a fait tellement plaisir que dans les mois qui ont suivi, j'ai donné des coussins, des rideaux de perles et plein d'autres bricoles.

 

Une asso éthiopienne est même venue chercher mon vieil ordi !De mon côté, j'en ai profité pour récupérer un miroir et des cartons pour déménager. Un jour, j'ai même demandé par mail des chutes de tissus et de dentelle... A ma grande surprise, deux heures plus tard, j'avais déjà des réponses positives. Ce qui est rigolo, c'est qu'en allant chercher tout ça, je me suis rendu compte que tous les milieux fréquentaient ce site. Du petit appart de Saint-Denis à l'immeuble super chic quartier Saint-Lazare, j'ai vu un peu de tout et rencontré des gens super différents...

Valérie, 33 ans, Bordeaux :

Chez moi, la récup', c'est un art de vivre .

Je fouine, je trouve, je donne, j'échange, je troque... à quoi bon jeter ou acheter du neuf alors que de l'ancien peut très bien fonctionner ? Dans mon appart, je n'ai quasiment rien acheté. J'ai récupéré des affaires dans ma famille, chez mes amis, mais aussi grâce à des annonces à la radio ou sur Internet. Mon site préféré : ConsoGlobe, facile d'accès et assez actif sur la région bordelaise (même s'il faut payer pour avoir les coordonnées des donneurs).

Ma meilleure trouvaille, c'est une table de jardin pliante qui me suit depuis deux ans.

Je l'ai récupérée chez un couple qui donnait aussi une machine à laver. C'était plutôt une bonne surprise parce qu'il s'est avéré après coup que la machine en question, qui ne devait nécessiter qu'un changement de pièce d'après l'annonce, n'était pas réparable. Pas de rancœur, j'ai fait un heureux puisque le réparateur a hérité d'une vraie mine de pièces détachées ! Mais j'en ai tiré une bonne leçon : avant de récupérer de l'électroménager encombrant et un peu patraque, je me renseigne chez un pro ! J'ai récupéré aussi un aspirateur en parfait état de marche (même si, je l'avoue, il fait un bruit infernal), un joli canapé, de grands cadres métalliques pour mes peintures préférées et plein d'autres bricoles. J'ai même récupéré des ordinateurs un peu vieillots mais en parfait état pour mon école. Mes petits élèves sont super contents et moi, j'ai hérité d'un nouveau surnom... on m'appelle Picorette...

Les bonnes adresses récup' du Net :

http://fr.freecycle.org/accueil/ http://www.recupe.net/ http://www.digitroc.com/dons.php

 Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez 0